L’inconscient du bleu (25.03.2009)

 Un matin, l'un de nous manquant de noir, se servit de bleu : l'impressionnisme était né. Pierre-Auguste Renoir

Le bleu n'a pas de dimension, il est hors dimension. Yves Klein

Je lui dirai les mots bleus, ceux qui rendent les gens heureux... Christophe

Inconsient du Bleu-PhotosLP.jpg
PhotosLP

 Le texte d'une de mes premières Note écrite sur ce Blog, un  mercredi d' avril 2006.

L’inconscient du bleu

Cela a commencé comme un grand remue méninges autour du bleu. 

Bleu, cette couleur si présente en moi.
J’ai « jeté » tout ce bleu sur un cahier, en vrac et j’ai laissé les deux  pages ouvertes, se remplir.
Pas d’ordre, pas de hiérarchie, juste le laissé aller des pensées :
Bleue la mer, bleu le ciel, bleus beaucoup de mes objets,  de vêtements…

Bleue la boite de pâtes et  la passoire…

Bleus les produits d’entretien  le « sent bon ».

Bleue, la tasse de café du matin, bleue la tasse de déca du soir.

 

Bleus les produits d’entretien  le « sent bon ».

Cette pièce  que je nomme  « la pièce bleue » !

 

Bleues les maisons .

« C’est une maison bleue… »Chante Maxime

Bleu ce briquet, bleu ce stylo.
Bleu, l ‘écran Windows et bleu le fond de page de ce blog…
Bleus , Zizou et ses potes en 98 et ce public  bleu, inoubliable souvenir, au stade vélodrome de Marseille pour France Afrique du Sud.

 

Bleus les tableaux que j’aime.

Bleu, les mots des chansons fredonnées. Bleus ces regards féminins que je sens sur mes yeux.

 

Et puis, j’ai posé le stylo. 

Et  l’idée de le taper ce mot BLEU, sur le moteur de recherche et surprise,  première réponse : bleu.org

Voilà le bleu sur la toile avec ses sites et ses blogs, ses livres…
Et d’autres découvertes, les autres mondes du bleu!

J'ai même écouté "l'instant Bleu" sur France Inter.

Je ne suis donc qu’un " bleu". (au sens novice) et ai beaucoup à découvrir du BLEU.

C’est bien. C’est mieux pour mon égo.

L’important, c’est de le revoir ce bleu, d’être sorti du noir.

Bleu, je vis.

 

LIENS: 

 

Voir la Note dans sa version d’origine.

Deux versions des Mots Bleus :

Christophe,  Les Mots Bleus, version Olympia 2002, 9 minutes 23 de bonheur

Et une très belle reprise par Alain Bashung

 

| Lien permanent | Commentaires (13) | 00:10 |  Facebook |  Imprimer |