Haïti (20.01.2010)

La misère des uns érigée en spectacle pour les autres m’écœure!

Le tsunami télévisuel du moment aussi.

 

Plutôt qu’une longue Note sur le sujet, je vous livre ici un texte lu hier soir et un lien.

 

Le texte est extrait d’un livre "paroles de photographes " d’Olivier Delhoume aux Editions Alternatives. Dans le chapitre consacré  à Gisèle Freund et à la question "Comment avez-vous vu évoluer notre civilisation ?"  elle répond :

On dit que l’on vit dans une civilisation de l’image et c’est vrai mais on est empoisonné par les images. On s’y noie, notamment à cause de la télévision qui n’existerait pas s’il n’y avait pas eu l’invention de la photographie. Aujourd’hui, chaque être humain passe des heures devant la télévision et se laisse envahir par des images de toutes sortes et, malgré cela ou à cause de cela, on ne voit plus la réalité. Les images finissent par l’occulter. Sans cela, d’ailleurs, on ne pourrait pas supporter ce que l’on voit. Tous les jours, on est bombardé d’images de catastrophes et de grands malheurs mais ce ne sont que des images et pas la réalité de ces tristes évènements.

De plus, l’image est très dangereuse, elle est utilisée pour mille choses et surtout pour ne pas dire la vérité.(*)

 

 

(*) J'ai maintenu cette dernière phrase pour garder l'intégralité de la réponse de la photographe mais il faut bien sûr la replacer dans la suite de cet interwiew de juillet 1986 où elle précise ses pensées.

 

 

 

 

Le lien, c’est sur le Blog de  Rosa qui nous donne des nouvelles de ce pays grâce aux échanges par courriels avec les siens et dont les Notes sont empreintes de cette  vérité, modestie et humilité qui tranche   avec cette mobilisation médiatique qui n’aura d’égal à son indécence que son caractère éphémère. Heureusement, quelques journalistes et chroniqueurs de la télé et de la presse  nous incitent à une réflexion plus avancée sur tous les autre maux dont souffrent les habitants de ce pays et sur les aides dont ils auront besoin sur le long terme.

 

Le partage des messages d’espoir  est  une des raisons à  la tenue de  mon Blog, je termine en recopiant cette phrase écrite d’Haïti et qui termine un courriel que publie Rosa:  

« Toutes ces ondes positives nous aident et nous soutiennent !"

 

 

 

LIEN :

 

Les passages de Rosa :

Haïti : survie après le séisme

 

| Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : haïti, blog, les passages de rosa, gisèle freund | 07:40 |  Facebook |  Imprimer |