Faits d'hiver (29.11.2010)

 

Rue-PhotosLP.jpgEt voilà que le temps (au sens du « temps qu’il fait ») s’y met aussi. Nous avions déjà les vitrines de Noël  pour la Toussaint et  les guirlandes  prêtes à l’emploi  (ampoules éteintes il est vrai) dans nos villes, et voilà que la météo nous fait son marketing du « blanc » en novembre.  C’en serait donc fini de l’automne, des  feuilles balayées par le vent et des couleurs de rêve qui nous enchantent en cette saison ?

Il serait plus simple de  changer la date officielle de l’hiver. Le 29 novembre serait la date idéale. Cela fait 26 ans que les Restos du Cœur existent et ce lundi " ils remettent le couvert"! Les Restos, c’est malheureusement passé dans les mœurs sauf que chaque année, il y a un peu plus de couverts à mettre et de mal pour cette Association (et les autres)  à  trouver les moyens de faire quelque peu , face à la misère « institutionnalisée ».

La voilà la grande différence d’avec le temps : Contre le verglas et les flocons précoces,  on ne peut pas grand chose sinon prévoir nos stocks de gros sel et gérer nos pointes de consommation d’énergie. Et cela « on » a appris à le faire. Mais se donner les moyens d’une lutte efficace et à long terme contre la misère que chacun de nous peut voir  sur le trottoir près de son toit, « on »  ne sait faire. Reste posée la question : On ne peut ou on ne veut ?

L’appel de l’abbé Pierre date d’encore plus longtemps que celui de Coluche.   La première victime du froid, elle   avait 40 ans. Cette femme  est morte samedi dans un hall d’immeuble d’un arrondissement d’une très grande ville de France.

 

| Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : froid, resto du coeur, sans abri, hiver, abbé pierre, coluche | 21:21 |  Facebook |  Imprimer |