La rivière endormie (20.09.2012)

 Un poème de Claude Roy

 La rivière endormie - photosLP Fallot (1).jpg

La rivière endormie, PhotosLP Fallot

  

 

 La rivière endormie


Dans son sommeil glissant l’eau se suscite un songe
un chuchotis de joncs de roseaux d’herbes lentes
et ne sait jamais bien dans son dormant mélange
où le bougeant de l’eau cède au calme des plantes
La rivière engourdie par l’odeur de la menthe
dans les draps de son lit se retourne et se coule
Mêlant ses mortes eaux à sa chanson coulante
elle est celle qu’elle est surprise d’être une autre
L’eau qui dort se réveille absente de son flot
écarte de ses bras les lianes qui la lient
déjouant la verdure et l’incessant complot
qu’ourdissent dans son flux les algues alanguies

Claude Roy

 

Claude ROY, Poésies - Poésie/Gallimard

 

La rivière endormie - photosLP Fallot (2).jpg

Les photos ont été prises ICI cet été

 

 

Illustrer un poème, un texte en essayant d’être le plus possible dans l’esprit de son auteur, de lui rendre hommage aussi, voilà un exercice qui n’est pas facile. Mais il est des fois ou l’image s’impose comme une évidence dans sa (ma) représentation mentale …Il est aussi des fois où je cherche un texte qui viendra accompagner un de mes clichés. Ici, les deux démarches se rejoignent et semblent en harmonie.

A lire et voir aussi ce poème dans une belle mise en images par Eva sur le blogue eva. baila.

 

| Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : carnet de voyage été 2012, claude roy, la gacilly, poème, rivière | 16:43 |  Facebook |  Imprimer |