Les petits papiers (17.01.2013)

enfance,poème dadaïste,jeu,papier,catalogue,découpageQuand j’étais petit –enfant unique jusqu’à 6 ans et très rêveur- je passais des heures à m’amuser avec des "petits riens", à me construire "mon monde" ; et si je n’étais pas du tout bricoleur avec les jouets à monter – je m’amusais du Mécano qu’une fois la construction faite par mon Papa - j’aimais feuilleter et déconstruire le catalogue de vente par correspondance. Adepte du ciseau à bout rond, je passais de longs moments avec le mythique et premier catalogue Manufrance dans lequel je piochais aux pages cycles et autres objets mais en ignorant celles consacrées aux panoplies de pêche ou de chasse! Et je fût comblé quand mon choix put s’élargir à d’autres horizons avec l’arrivée des catalogues des vépécistes du nord de la France et leurs pages textiles avec de belles demoiselles…

 

Le billet publié par HélénaBlue  a ravivé ces souvenirs auxquels s’est ajoutée l’idée plaisante d’un clin d’œil au mouvement dadaïste et aux  jeux (5 choses sur moi, la page 123, questionnaire de Proust…) d’il y a quelques années sur nos blogues où nous nous  taguions les uns les autres. Cela m’énervait parfois mais force est de reconnaître qu’il y avait une spontanéité à l’époque aujourd’hui révolue.

 

enfance,poème dadaïste,jeu,papier,catalogue,découpage

 

 

Ce matin, j’ai donc laissé en l’état mes billets de mots et photos  en préparation pour me munir du nécessaire  pour réaliser un poème…dadaïste en suivant  les consignes  ci-dessous, mais pas…à la lettre je l’avoue! J’ai découpé des mots dans les  titres et sous-titres en prenant soin d’en avoir (dans mon sac à mots)  suffisamment pour que la pioche elle,  se fasse au hasard ; la « victime »,  découpée à chacune de ses pages - des locales  aux infos nationales et même à la page sport- fût l’édition du 31 décembre 2012 du quotidien Nice-Matin.

En voici le résultat :

 

 

enfance,poème dadaïste,jeu,papier,catalogue,découpage

 

Pour faire un poème dadaïste

Prenez un journal.
Prenez des ciseaux.
Choisissez dans ce journal un article
ayant la longueur que vous comptez donner à votre poème.
Découpez l’article.
Découpez ensuite avec soin chacun des mots
qui forment cet article et mettez-les dans un sac.
Agitez doucement.
Sortez ensuite chaque coupure l’une après l’autre.
Copiez consciencieusement dans l’ordre où elles ont quitté le sac.
Le poème vous ressemblera.
Et vous voilà un écrivain infiniment original et d’une sensibilité charmante, encore qu’incomprise du vulgaire.

Tristan Tzara , Sept Manifestes Dada -

| Lien permanent | Commentaires (15) | Tags : enfance, poème dadaïste, jeu, papier, catalogue, découpage | 09:21 |  Facebook |  Imprimer |