Un anniversaire et un livre de Joseph Kessel (10.06.2014)



Pour qu'un nouveau groupe prenne naissance, il suffit que deux alcooliques désireux de parvenir à la sobriété en s'inspirant des principes des Alcooliques Anonymes, décident de l'ouvrir
peut-on lire sur le site officiel  des
Alcooliques Anonymes France !


alcooliques anonymes,joseph kessel,france inter,livre


C’est exactement ce qui s’est passé au tout début de la création de ce mouvement aux Etats Unis  le 10 juin 1935 et - comme le raconte  ce jour Frédéric Pommier dans son « Ephéméride »  matinal sur France-Inter (un clic sur le lien pour écouter)  « Tout est parti d’une rencontre entre un courtier de New-York et un chirurgien de l’Ohio. Le courtier s’appelait Bill Wilson, le chirurgien s’appelait Bob Smith et tous deux avaient en commun d’être de grands poivrots. (…) »

25 ans plus tard, un immense écrivain Joseph Kessel allait permettre de faire connaître ce mouvement en France:

 

En 1960, les lecteurs de France-Soir, dont j’étais, découvraient avec un étonnement incrédule des Martiens d’outre-Atlantique: des ivrognes qui, au lieu de se cacher derrière leur bouteille avec toute la honte qui convenait à leur état, proclamaient bien haut: «Je m’appelle John S., je suis alcoolique», et en avaient même l’air vaguement fier. À la même époque, toujours aux États-Unis, les Alcoholics Anonymous, sur lesquels Joseph Kessel était en train de faire l’un des meilleurs reportages de sa carrière, se désolaient en pensant que jamais leur mouvement ne pourrait s’implanter en France, pays où le vin — qui n’est pas de l’alcool, selon une opinion fausse et communément admise — jouait un si grand rôle culturel.(…) écrit  Fabienne Deschamps dans son Avant-Propos (1) au livre issu des articles de presse de Kessel et publié par Gallimard.

On connait la suite,  en 1960, "un premier groupe – quatre hommes seulement – ouvrait ses portes à l’église américaine du quai d’Orsay".

La découverte peut-être la plus étonnante et la plus poignante qu'il m'ait été donné de faire au cours d'une existence pourtant consacrée à la recherche de l'exceptionnel, écrivait Kessel à propos des "Alcoholics Anonymous".

Kessel a ainsi, grâce à ses écrits contribué à la naissance de centaines de groupe en France;  voici un extrait de la 4ème de couverture de son livre « Avec les Alcooliques Anonymes » :



« Tout le monde a lu les grands reportages de Joseph Kessel et tout le monde a visité la terre à sa suite : l'Asie de Hong Kong et Macao, l'Afrique de La Piste fauve, la Birmanie de La Vallée des rubis, le monde de l'horreur des Mains du miracle. Voici un document bien différent puisque Joseph Kessel s'est penché sur un des grands problèmes de notre temps, celui de l'alcoolisme. Il ne s'agit plus de la carte du monde, mais de la carte intérieure des hommes en perdition. Ceux-là qu'on appelle Alcooliques Anonymes sont des alcooliques qui ont changé de bord et qui s'emploient maintenant à aider leurs anciens compagnons d'infortune. (…) On peut dire que c'est Kessel qui a contribué à l'installation en France de ce mouvement si original par ses moyens et si efficace dans son action. Les Alcooliques Anonymes sont parmi les plus grands faiseurs de miracles de notre temps.»

 

Le livre de 1960 a été  à plusieurs reprises épuisé puis  réédité.
Une version est parue fin 2013 en édition  poche, dans la  Collection Folio (n° 5650) avec une  illustration de couverture signée par Mick Wiggins.
Il existe aussi une version électronique.

Un livre à lire, relire et  à offrir ! 

(1) Lire l’intégralité de cet Avant-Propos  de Fabienne Deschamps en format PDF, extrait de l'édition électronique du livre

Illustration: Les couvertures des deux  éditions du livre "AVEC LES ALCOOLIQUES ANONYMES" de Joseph Kessel aux éditions Gallimard
 

| Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : alcooliques anonymes, joseph kessel, france inter, livre | 13:16 |  Facebook |  Imprimer |