La Valse du Temps (12.09.2007)

 

Merci Plum'

f45230046e878b5756367a22e96a61d5.jpg
PhotosLP - Septembre 2007
  
Ma mère me dit que je suis une grande fille. C'est vrai, j'ai bientôt huit ans. Ma mère, elle me prend parfois dans ses bras et elle me dit qu'elle a l'impression que c'était hier que j'étais dans son ventre, au chaud, bien à l'abri du froid et du bruit. Moi, je ne m'en souviens pas, j'étais trop petite.  
 Parfois, ma mère prend ma poupée Zoé et elle me dit que quand je suis née, j'avais la même taille.  
 - Tu étais ma petite poupée à moi et tout le monde disait que tu étais vraiment un joli bébé. Aujourd'hui, lorsque je te regarde, je suis émerveillée de voir quelle superbe grande fille tu es devenue.  
Lorsqu'elle me dit ça, ma mère, cela me fait très plaisir et j'ai un peu chaud aux joues. Ce qui est drôle, c'est que mon papa, il ne me dit pas vraiment les mêmes choses. Mon papa, déjà, il m'appelle tout-le-temps son bébé. Cela m'énerve un peu, surtout devant mes copines. Quelquefois, je ne veux plus du tout qu'il me traite de bébé et je lui crie que je suis une grande. Alors, il éclate d'un fort éclat de rire et il m'attrape, me soulève, me fait tourner dans les airs à toute vitesse et il dit :  
- Tu crois que je pourrais faire cela à une grande, hein ? Tu le crois vraiment ? Tu es mon bébé à moi et tu le resteras pour toute la vie, avec ou sans mari !  
Après, il me tient dans ses bras et je joue à la princesse endormie. Alors, il me dépose doucement sur le canapé, il fait comme s'il était mon prince charmant et me fait plein de bisous dans le cou, sur le ventre et plein de chatouilles aussi. Je rigole tellement que je crois que je vais mourir alors je le supplie d'arrêter et il me dit :  
 - D'accord, mais d'abord tu avoues !  
Et là, je dois dire que je suis son bébé, rien qu'à lui, pour toute la vie, avec ou sans mari. Mon papa, il me dit que quand je suis née, j'étais un petit radis rose qui ne faisait que dormir, manger et pleurer. Alors que maintenant, je suis un bouton de rose et qu'en Amérique on appelle toutes les filles « baby » et qu'elles ne râlent pas, les Américaines, au contraire.  
Ma mère, elle me dit que quand je serai grande, je rencontrerai l'homme-de-ma-vie et que je le reconnaîtrai. Comment je pourrai reconnaître quelqu'un que je n'ai jamais vu ? Ma mère, elle me dit que c'est cela la-magie-de-l'amour. Elle me dit que nous avons une étoile dans le ciel qui nous est destinée et que, lorsque c'est le bon moment, elle se présente à nous sous la forme d'un beau jeune homme ou d'une jolie jeune fille pour les garçons. On se regarde, on se prend la main et il se passe un truc spécial qui fait que l'on entend une musique. C'est la valse du temps. C'est à ce moment-là que l'on décide de se marier pour pouvoir danser cette valse du temps ensemble tout le reste de la vie.  
Mon papa, lui, il me dit que si je n'arrête pas de d'être aussi jolie, il y aura bientôt foule-à-la-porte. Il me dit toujours :  
- Vous, les enfants, êtes de cruels miroirs. Ce soir, j'irai me coucher et demain matin je te conduirai à l'église. Tu ne seras plus ma petite princesse, tu seras la reine de cœur d'un autre. Tu porteras une belle robe blanche, peut-être même un voile ou des fleurs dans les cheveux. Tu me tiendras le bras et je devrai t'offrir à un autre homme. Celui que tu auras choisi.  
Lorsqu'il me dit cela, mon papa, il a toujours l'air un peu triste. Moi, je ne comprends rien parce que je n'ai pas de robe blanche dans mon armoire et demain je continuerai à porter mon bermuda en jean. Et pour mes cheveux, ce sera une queue-de-cheval ou une natte, mais pas de fleurs, ça c'est sûr ! De toute façon, moi, je ne me marierai jamais ! Les garçons sont trop idiots… à part mon papa mais lui, il est déjà marié, avec ma maman !  

La Valse du Temps © 2007 Plum'

b7e9f376996fadc82f319228aa0a4b37.jpg

Plum’ par Plum’ :

« Faire des mots avec mes maux, de l'écrit avec mes cris de joie, du coeur...Je vous livre ici  mes pensées sages ou folles, mes questions, mes émois, mes bonheurs... et sûrement quelques malheurs... Ma plume est mon seul guide et j'espère sincèrement qu'elle saura vous séduire et vous faire réagir... »

Extrait de A propos - Tranches 2 Vie

 @@@

 

 

Lire, écrire:  Le mois prochain, Lire en Fête 2007

La 19ème édition de

 Lire en Fête 

Cette année un thème national: "Une ville,une oeuvre".

Et le 19 octobre, dans le cadre de Lire en Fête 2007, 

la nuit de l'éciture

 

| Lien permanent | Commentaires (11) | 05:05 |  Facebook |  Imprimer |