En Bretagne (13.08.2010)

 

Chapelle St They-PhotosLP Fallot.JPG

 

De Clisson,  aux portes de la Bretagne historique,  à l’immensité de la mer d’Iroise à la Pointe du Van, nous allons nous arrêter dans quelques lieux des départements « berceau » de mon enfance.  

 

 

Extrait carte Michelin 721-France 2010.JPG

 

 

 

Ce que l’on appelle la Bretagne du Sud : Tout en bas de la carte, en Loire-Atlantique, il y a Nantes et Orvault les villes  de mon enfance et adolescence. Là où je vais chaque année au moment des fêtes de Noël. Puis les bords de mer de la Côte d’Amour et le pays du sel en presqu’île de Guérande ;  lieu ou ma famille se retrouve l’été depuis de nombreuses années dans la commune de Mesquer.  J’ai déjà évoqué tout cela sur ce blogue.

 

 

gwenn ha du à Pénestin-PhotosLP Fallot.JPG

 

 

Le Morbihan où enfant j’ai passé tant de vacances et racines bretonnes du côté de mon Papa.

Le Golf du Morbihan,  la vue sur la presqu’île de Quiberon. J’écrivais à Françoise sur son blogue "un instant une photo" et  qui découvrait en mai la Bretagne : C’est le pays de mes vacances d’été chez ma grand-mère paternelle. Elle habitait Locminé et nous nous retrouvions dans un village l’été tout près de Quiberon  sur la côte sauvage. Tu as du passer le fort de Penthièvre, là ou les résistants (dont mon grand-père) locminois ont été fusillés.

J’ai poursuivi avec mon oncle ces conversations dont nous entretenaient mon Papa et je continue à apprendre de cette période qui a tant marqué notre famille.  

 

 

 

Sur un mur à locronan-PhotosLP Fallot.JPG

 

 

 

Le Finistère, Douarnenez, ma ville natale.

Mes deuxièmes racines, du côté de ma Maman, famille de marins-pêcheurs et la ville  où se marièrent mes parents. Nous en parlons souvent   et évidemment beaucoup d’émotions en descendant les ruelles menant au "vieux port" , en m’arrêtant un instant devant la maison où je suis né.  Je n’ai pourtant de souvenirs de cette petite enfance que ceux  des albums de mes parents de photos N&B commentés par ma Maman mais je suis sûr  que c’est  de là que vient ce ressenti  indéfinissable dés qu’un port – où qu’il soit- s’offre à ma vue.

Comme l'a souligné  la presse lors de mes expos ou à l’occasion de la sortie de mon livre « le plus breton des photographes cagnois » !

 

 

Sur la plage à Quimiac-Photo Catherine.JPG

 

 

Je ne suis pas retourné dans tous les lieux de mon enfance. Nous avons parcouru d’autres régions, visité d’autres lieux  Un itinéraire préparé et presque respecté, et ce sont ces photos qui illustreront ce « carnet de vacances ».

Je vais  vous raconter ces journées de juillet 2010 en Bretagne,  les routes et  les régions  traversées, les villes et les villages visités,  les rencontres et partages le temps de  quelques mots échangés ou d’une après-midi ou soirée d’amitié  comme je l’écrivais dans ma Note précédente.  Cette note se voulait introductive et partage de cet état d’esprit

 

Je vous promets des notes plus courtes et beaucoup de photos dans celles à venir.

Avec je l’espère le plaisir de partager un peu de cet émerveillement du regard de l’enfant que je continue de « revendiquer » et cette émotion si particulière dès que je reviens en terres bretonnes.

 

Vous êtes prêt pour « l’envol » ?

Rendez-vous  la semaine prochaine. Bon week-end du 15 août.

 

 

Port de Doëlan-PhotosLP Fallot.JPG



Photos Louis-Paul Fallot

Juillet 2010

 

La Chapelle Saint They à la Pointe du Van

 

Gwenn ha du à Pénestin

  

 Sur un mur à Locronan

 

Sur le Port de Doëlan

 

 

Photo de Quimiac par Catherine

 

 

  

| Lien permanent | Commentaires (26) | Tags : vacances 2010, bretagne, photo, vacances | 08:19 |  Facebook |  Imprimer |