Quiétude (05.10.2016)

 

vacances,septembre,quéitude,quimiac

 

Voici le temps de la quiétude, de la douceur et des vacances.
Des vacances en septembre après un juillet/août très particulier. De vraies vacances, sans doute un peu courtes mais d’autant appréciées qu’elles furent auparavant mises de côté, différées, reportées… 
J’ai souvent écris ici sur septembre. Non pas sur la rentrée scolaire mais sur ce mois  zappé du calendrier d’été par les médias et les lois du marché, des dictats imposés d’une actualité façonnée et qui n’est pas forcément la nôtre mais plutôt celle de la consommation ou des échéances  politiciennes… 
Dans mon billet souvent repris sur ce blogue -  c’est en septembre -  j’écrivais : Je les regarde avec sympathie ces vacanciers  « hors norme » de septembre, ils profitent mieux du temps, semblent moins stressés, sont plus courtois aussi…
Nous avons pu  le vérifier et le vivre cette année : Sur la route, les aires d’autoroute, dans les commerces et lieux publics…et cela fait du bien en ces temps agités. Et si en certains lieux -  le beau temps aidant -  nous avions l’impression d’être presque en plein été, en d’autres plus propices sans doute  à  la farniente aoûtienne qu’aux découvertes touristiques et culturelles, c’est la belle chanson de Francis Cabrel qui m’est revenue à l’esprit. C’est le silence qui se remarque le plus; les volets roulants tous descendus ;de l’herbe ancienne dans les bacs à fleurs sur les balcons…On doit être hors-saison.
Un hors saison qui doucement et sans que nous nous en apercevions vraiment nous a amené de l’été en automne en poursuivant ces vacances faite de quiétude dont nous avions tant besoin.

| Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : quéitude, quimiac, carnet de vacances septembre 2016 | 08:58 |  Facebook |  Imprimer |