L’ardeur et l’imagination (18.03.2008)

 

1302085809.jpg

 

4 / L’ardeur et l’imagination. 

Cette année là 1968 et à quelques jours du printemps  (20 mars au calendrier et le 22 du coté de Nanterre !), un grand Monsieur de la presse écrivait  ce qui allait devenir l’éditorial le plus célèbre du journal Le Monde. Cette chronique prémonitoire se terminait par un vibrant appel à « l’ardeur et l’imagination ».  40 ans plus tard…et à deux jours du printemps 2008, je vous laisse (re)lire ces lignes. Morceaux choisis :

Trois extraits de l'éditorial de Pierre Viansson-Ponté, écrit le 14 mars 1968 et publié dans  Le Monde daté du 15 mars 1968.

Quand la France s’ennuie… 

"Ce qui caractérise actuellement notre vie publique, c'est l'ennui. Les Français s'ennuient. Ils ne participent ni de près ni de loin aux grandes convulsions qui secouent le monde."(…)

"Seuls quelques centaines de milliers de Français ne s'ennuient pas : chômeurs, jeunes sans emploi, petits paysans écrasés par le progrès, victimes de la nécessaire concentration et de la concurrence de plus en plus rude, vieillards plus ou moins abandonnés de tous. Ceux-là sont si absorbés par leurs soucis qu'ils n'ont pas le temps de s'ennuyer, ni d'ailleurs le cœur à manifester et à s'agiter. Et ils ennuient tout le monde. La télévision, qui est faite pour distraire, ne parle pas assez d'eux. Aussi le calme règne-t-il. " 

1107270903.gif
Une des affiches de mai 1968

(…)

" Le vrai but de la politique n'est pas d'administrer le moins mal possible le bien commun, de réaliser quelques progrès ou au moins de ne pas les empêcher, d'exprimer en lois et décrets l'évolution inévitable. Au niveau le plus élevé, il est de conduire un peuple, de lui ouvrir des horizons, de susciter des élans, même s'il doit y avoir un peu de bousculade, des réactions imprudentes.
Dans une petite France presque réduite à l'hexagone, qui n'est pas vraiment malheureuse ni vraiment prospère, en paix avec tout le monde, sans grande prise sur les événements mondiaux, l'ardeur et l'imagination sont aussi nécessaires que le bien-être et l'expansion. "(…) 

Pierre Viansson-Ponté
 

1508515104.jpgVous pouvez retrouver l’intégralité du texte sur Internet mais je ne saurais que trop vous conseiller le Hors-Série Le Monde 2 : des textes passionnants sur les « Révolutions »  dans le monde et dans tous les domaines. Et des photos superbes du magazine Life. A cette époque le quotidien français du soir ne publiait pas de photos et le magazine américain qui n'existe plus en version papier était un must pour les passionnés de clichés photographiques.

"Nous avons décidé d'élargir l'angle et d'observer ce que fût la planète cette année-là" écrit l'éditeur.

Dans quelques jours, ce sera l’explosion d’ouvrages en tous genres mais il sera difficile de s’offrir mieux et plus complet.

 

LIEN: Mes trois  autres Notes publiées dans "cette année là, 1968"

| Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : 1968, mai 1968 | 00:10 |  Facebook |  Imprimer |