La maladie (25.08.2012)

 

…C’était en 1998, au Stade vélodrome à Marseille.

 

C’était le début  pour moi des années d’extrêmes souffrances ;  les siennes viendraient plus tard. Puis ce fût pour moi, puis pour lui les moments d’espoir et  ceux du programme de rétablissement.

Mais pour certains, c’est quand l’on commence à sortir d’une maladie qu’une autre arrive ou se réveille. Connu ou pas du grand public , cela ne change rien au cancer. Il frappe sans se soucier des  statuts dans la société, des couleurs de peau, d'âge ou de  sexe.  

 

C’était il y bientôt un an pour mon amie, c’était jeudi pour lui. Le temps ne change rien à la tristesse. Elle avait 45 ans, il en avait 48.  C’est jeune pour mourir.

 

…C’était le vendredi 12 juin, tribune nord-jaune ;  la France menait 2 à 0 contre l’Afrique du Sud pour son 1er match du mondial.  Je l’avais trouvé vraiment sympa. A un moment, devant moi, il avait lâché une phrase du genre « je le sens le 3ème but, il va venir ! ».

 

patricia,jean-luc,maladie

| Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : patricia, jean-luc, maladie | 11:34 |  Facebook |  Imprimer |