Le cœur navigant (Andrée Chedid) (22.01.2015)

 

poème,andrée chedid,au coeur du coeur



Le cœur navigant

 

Loin des cultes
qui nous réduisent en cendres,
Des temples
où le ciel se force en vain une entrée,
Loin des puissances d’airain que d’autres
puissances culbutent

Élisons encore la vie
Au sommet du jour blessé.

Plutôt le fruit hasardeux
Que la lettre de marbre,
Plutôt toujours chercher
Et ne jamais savoir :

Arc à travers buissons,
Aile à travers pièges,
Que la sinistre fresque
d’une vérité bouclée.

Le temps fond comme cire,
Et les verrous ne cèdent qu’au cœur navigant.

 Andrée Chedid


 

Extrait du recueil de poèmes   "Au cœur du cœur", chez Librio.   A propos de ce livre,  Marine de Tilly écrivait dans Lepoint.fr Andrée Chedid reprend tous ses thèmes de prédilection : la mort, la violence et l'exil, et surtout l'espérance et la liberté. Empreint d'une douce humanité et de la sérénité du sage, ce recueil est un joyau, un hymne à la vie. (Extrait de ma Note du 8 février 2011)

Retrouvez d’autres poèmes d’Andrée Chedid sur ce blogue:

Pour survivre
Saisir
Errer
L’espérance

 

| Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : poésie, poème, andrée chedid, au coeur du coeur | 09:19 |  Facebook |  Imprimer |