Chronique d'un lundi (28.09.2009)

 

 

Verres d'eau-PhotosLP.jpg

 

DEFIFOTO DU LUNDI : ABNEGATION

 

J’avais pratiquement pris ma décision de ne pas participer à ce « défifoto »

Le mot est si souvent associer à sacrifice, il n’est pas de « mon sac à mots ».

Je préfère les synonymes que sont  dévouement, désintéressement, renoncement, humilité, générosité. 
J’ai par contre bien compris que c’était l ‘antonyme  des mots arrivisme, égoïsme, égocentrisme.

J’ai continué  mes recherches sur Internet  et un jour de la semaine passée, je me suis arrêté sur une citation du père Dowling, du personnel de « The Quenn's Work ». Edward Dowling (de l’ordre des jésuites) qui  n’était pas alcoolique mais fût une des figures marquantes de la création du mouvement des Alcooliques Anonymes aux Etats-Unis Il constate que la pierre angulaire de la thérapie des A.A. renferme l'abnégation, l'humilité, la charité, le bon exemple et les occasions d'un nouveau mode de recréation sociale.(…)

La base de la technique des Alcooliques Anonymes repose vraiment sur le principe chrétien qu'un homme ne peut s'aider lui-même qu'en aidant les autres. Les membres comparent leur plan de rétablissement à un plan d'assurance personnelle. Il a permis à des centaines d'êtres humains voués à une dégénérescence complète, de restaurer leur santé physique, morale et spirituelle et de reconquérir par cette thérapie unique mais efficace, leur dignité et leur confiance en eux.

 

Deux superbes livres racontent l’histoire de la création de ce mouvement :

Avec les alcooliques anonymes de Joseph Kessel, publié chez Gallimard et  Le langage du cœur  qui regroupent des articles de Bill W. – le co-fondateur de ce mouvement - publiés dans la revue Grapevine. ( The AA Grapevine, Inc,New-York)

 

 

Sur un banc-PhotosLP.jpg

 

 

Enfin, je profite  de cette Note pour évoquer ici  le film  Le Dernier pour la route que j’ai vu ce week-end :

J’avais lu le livre d’Hervé Chabalier,  qui sera avec le Dr Philippe Batel parmi les invités d’Elise Lucet  mardi à 20h35  pour une émission spéciale de la rédaction de France 2 : Se libérer de l’alcool.

 

Le film n’est pas le livre (Que je conseille vivement, il vient d’être réédité et existe aussi en poche) mais j’ai aimé cette première réalisation de Philippe Godeau.

Le réalisateur confronte toutes ces personnalités, toutes ces histoires différentes pour n'en faire qu'une - celle d'une douleur enfouie, d'une souffrance exacerbée et d'une amitié profonde –, et s'éloigne alors de l'alcoolisme pour toucher à l'universel.(…) 'Le Dernier pour la route' est un film fort par sa simplicité, et laisse libre cours à l'émotion. Marion Haudebourg - Extrait de la critique  sur le site EVENE où vous pourrez également lire une interview de François Cluset.

 

 

 

Le choix de l'eau-PhotosLP.jpg
Photos Louis-Paul Fallot

LIEN:

A lire ou relire , le dossier de Pascale Senk  

Entraide : quand tous les accros du monde se donnent la main

publié dans Psychologie Magazine et dont le lien figure depuis presque la création de ce Blog dans la colonne de droite, en  rubrique "J'ai aimé et c'est aussi sur la toile".

 

 

| Lien permanent | Commentaires (24) | Tags : abnégation, défifoto, eau, alcoolisme, abstinence | 06:40 |  Facebook |  Imprimer |