Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01.01.2009

Oser

 


Les peintres et les poètes ont toujours eu le droit de tout oser.
Horace

 

 

 

Les chaussures rouges-PhotosLP.jpg

 

 

Bien sur l’image renvoie à d’autres histoires peut-être d’O.  Là n’est pas mon propos ce jour. Pour cette année neuve, je NOUS souhaite donc d’OSER.

 

Oser dire oui
Oser dire non
Oser dire je t’aime
Oser la photo carrée,
en noir et blanc, le portrait, le nu…
Oser l’agrandissement
Oser le cœur pur
Oser l’expo
Oser avoir tort
Oser le reconnaître
Oser se tromper
Oser rire
Oser apprendre
Oser verbaliser
Oser l’instant
Oser prier
Oser le regard
Oser l’écoute
Oser le sourire
Oser ressentir
Oser copier
Oser pleurer
Oser dire pardon
Oser le chemin de traverse
Oser être
Oser l’espoir
Oser Y croire

Osez  votre liste.

PhotosLP-Voeux 2009.jpg

 

Tous mes Meilleurs Vœux

 

 

 

 


Découvrez Chris Rea!

31.12.2008

Les années

 

Slogans de mai 1968 en badges-PhotosLP.jpg
PhotosLP-2008
Badges "slogans 68" sur la plage

 

Les années. Le titre aurait pu être : Pour ne pas tout à fait en finir fin 2008 avec l’année 1968 mais j’ai lu qu’il fallait faire court…Alors Les années, c’est très bien.

Pour  cette rubrique  inachevée de ce Blog sur l’année 1968.

Très bien aussi pour la dernière Note de 2008.

Et puis, cela me rappelle l’excellent  livre d’Annie Ernaux.

 

Donc, c’était fin mai 2008 et disparaissait déjà des devantures des libraires l’avalanche de livres sur le sujet : Mai 1968!

Fini les articles de presse quotidienne ou magazine, les reportages télé et les  « billets » sur les  sites Internet.

Je suis de ceux qui ne résument pas cette année-là  au « joli mois ». J’allais donc continuer, juré craché ! J’avais même fait une rubrique et mieux un tag au début de la série.  

Il y avait tant à raconter. Sur la mienne d’année 68, la dernière de ma scolarité !

Sur les souvenirs de l’ado que j’étais, prêt pour la grande aventure de la « vie active ».

Et sur tous ces événements de par le monde et qui ont marqué le jeune idéaliste et révolté que j’étais.

 

Bref, de la matière à écrire.

 

Mais les jours, semaines et mois sont passés  et mes Notes restées idées ou brouillons  sur un bout de papier.

J’ai repensé à tout cela en faisant un peu de ménage,  réel et virtuel et en classant des photos qui numériques me servent aussi d’éphéméride.

Et je me suis dit que si j’ai privilégié d’autres Notes, c’est que finalement j’ai opté pour l’instant présent, la Note qui s’impose d’elle-même ce jour, liée à l’actualité, à une lecture, une expo d’un soir qui le matin devient mots. A une chanson que je fredonne sur les chemins de l’existence et qui légende une fleur pixellisée…  pour les besoins d’une Note.

Aussi  accepté l’idée que je ne pourrais jamais coucher sur papier ou clavier toutes ces idées qui ont germées dans ma tête.

 

Et surtout, la Note vraiment importante sur 68, je l’ai écrite.

Elle a pour titre Générations.

 

Et pour finir en photos, voilà les pavés nantais, toujours là 40 ans après! Nantes, où tout à commencé

En 1968, le comité central de  grève, géré par l'intersyndicale distribuait les bons d’essence.

En 2008, à Nantes, on circule à pied, en tram ou à vélo.

 

 

Vélos sur pavés nantais-PhotosLP-2008.jpg
PhotosLP
Nantes-2008