17.10.2014

Des livres dans des librairies!

 


La Librairie Nicoise-PhotosLP Fallot.jpg


Imaginez une ville sans librairie…C’est pourtant ce qui arrive dans de nombreuses localités. Beaucoup trop de librairies ferment leurs portes! C’est pourquoi nous devons soutenir TOUTES les initiatives qui vont dans le sens du maintien et du développement de cette activité.  






"Une librairie. Feuilleter un livre, le prendre dans ses mains, le sentir dans tous les sens du terme. Le regarder puis  le reposer, le reprendre, se dire qu’il n’est pas raisonnable de l’acheter aujourd’hui puis revenir un autre jour ou  simplement en noter les références…Penser à la joie de le lire, de l'offrir.  S’y  promener  comme dans une salle d’exposition, passer  un bon moment à déambuler, vagabonder au milieu des photos (de couvertures) et des mots (la 4ème…de couverture). Echanger, partager, se renseigner, apprendre ! Avec  celles et ceux qui font ce beau métier,  libraire. (..) " écrivais-je dans une Note de 2009 au titre semble-il  tristement prémonitoire.La fin des librairies?

J’ai à Cagnes encore la chance de pouvoir entrer dans une librairie. C’est la seule de toute cette zone géographique et d’ailleurs Nice-Matin titrait "La Pléiade, une page de résistance de 30 ans".  
Mais dans les villes voisines,  combien de librairie ont disparues ? Et dans l’arrière pays, combien de Maisons de la Presse ?

Je ne contente pas de soutenir les librairies en y achetant mes livres et en faisant régulièrement des notes sur ce blogue. Je soutiens toutes les actions et y participe quand je peux : rencontres auteur et dédicaces lors de la sorties de mes deux livres, participation à la journée des éditeurs "Une rose et un livre",  aux salons du livre…

De temps en temps, tombe une bonne nouvelle, je la relaie avec grand plaisir comme  ce jour, l’annonce  l’ouverture du Rayon Livres Régionaux à la Librairie Niçoise. C’est là que s’est tenu  une  exposition et une  rencontre avec les artistes  de mon livre  "Objectif Artistes" au mois de juin. (photo de haut) 

Invitation Librairie Niçoise.jpg

 

Extrait du Communiqué de Presse des éditons Baie des Anges: "La maison d’édition Baie des Anges, membre de l’Association des Editeurs des Alpes-Côte d’Azur (AEACA) vous invite à l’inauguration du Rayon Livres Régionaux à la librairie Niçoise (2 rue Defly à Nice) le samedi 18 octobre à partir de 16h, en présence de Jean-Luc Gag (Conseiller municipal et délégué à la littérature)" .
Lien :   Le communiqué de presse en PDF  de l’Association des Editeurs des Alpes-Côte d’Azur (AEACA)

 



Photographie du haut: Louis-Paul Fallot

A la Librairie Niçoise avec tous les artistes de mon livre
Sur la  photo, Daniel Fillod et Patrick Moya



11.10.2014

Être libre

 

Il est en bonne place dans ma bibliothèque et  j'en relis régulièrement des pages, des passages...On me l’a offert  un jour de deuxième anniversaire d’abstinence.  (voir ma page "mes mercis de Nouvelle vie ci-contre)
C'
est l’un des livres  qui – pour reprendre une expression du moment  "a changé ma vie ".  Précisément ce que j’ai nommé ma " nouvelle vie ".  Régulièrement réédité, c’est un beau cadeau à s’offrir, à offrir.
Un extrait du chapitre 2, « Le grand saut vers la liberté », pages 167 et 168.

Etre libre-DSCF7301-PhotosLP Fallot.JPG


"Être libre, c’est être maître de soi-même. Pour beaucoup, cette maîtrise concerne la liberté d’action, de mouvement et d’opinion, l’occasion de réaliser les buts qu’on s’est fixés. Ce faisant, on situe principalement la liberté à l’extérieur de soi, sans prendre conscience de la tyrannie des pensées.  De fait, une conception répandue  en Occident consiste à penser qu’être libre revient à pouvoir faire tout ce qui nous passe par la tête et traduire en actes le moindre de nos caprices. Etrange conception, puisque nous devenons ainsi le jouet de nos pensées qui agitent notre esprit, comme les vents courbent dans toutes les directions les herbes au sommet d’un col. (…) La liberté anarchique, qui a pour seul but l’accomplissement immédiat des désirs, apportera-t-elle le bonheur ? On peut en douter. La spontanéité est une qualité précieuse à condition de ne pas la confondre avec l’agitation mentale.  Si nous lâchons dans notre esprit la meute du désir, de la jalousie, de l’orgueil ou du ressentiment, elle aura tôt fait de s’approprier les lieux et de nous imposer  un univers carcéral en expansion continue. Les prisons s’additionnent et se juxtaposent, oblitérant toute joie de vivre. En revanche, un seul espace de liberté intérieur suffit pour embrasser la dimension toute entière de l’esprit. Un espace vaste, lucide et serein, qui dissout tout tourment et nourrit toute paix. La liberté intérieure, c’est d’abord l’affranchissement de la dictature du « moi » et  du « mien », de l’ «être»  asservi et de l’ « avoir » envahissant, de cet ego qui entre en conflit avec ce qui lui déplaît  et tente désespérément  de s’approprier ce qu’il convoite. Savoir trouver l’essentiel et ne plus s’inquiéter de l’accessoire entraîne un profond sentiment de contentement sur lequel les fantaisies du moi n’ont aucune prise. (…) Être libre revient donc à s’émanciper de la contrainte des afflictions qui dominent l’esprit et l’obscurcissent. C’est prendre sa vie en main,  au lieu de l’abandonner aux tendances forgées par l’habitude et à la confusion mentale.  (…)"

  Matthieu Ricard, Plaidoyer pour le bonheur, édition poche chez POCKET.

 

 

06.10.2014

Où vont vos (nos) rêves ?

"Où vont nos rêves ? " C’est le thème de l’édition 2014 du Festival du livre de Mouans-Sartoux qui vient de se terminer. J’ai voulu poursuivre un peu cette thématique en posant cette question ce week-end  à quelques uns de mes ami(e)s  des blogues; voici leurs réponses.   

Si vous le souhaitez, poursuivez ce billet en écrivant quelques mots  à votre tour  ci-dessous en page de commentaires.

Où vont nos rêves? Où vont vos rêves...

Où vont nos rêves-PhotosLP Fallot.jpg
Légende de la photo : Sculpture de papier de Véronique Champollion sur un stand du Festival de livre de Mouans-Sartoux

   Photographie Louis-Paul Fallot

 

Lire la suite

30.09.2014

à La Gacilly (2014)

 

Festival Photo  La Gacilly-PhotosLP Fallot (6).jpg
Festival photo de La Gacilly
Photographies Louis-Paul Fallot - 2014

Lire la suite