Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19.05.2020

Les Pavots d'Orient

pavot  d''orient,fleurs,coquelicot

 

"Dans le jardin" titrait une Note parue l’an passé sur ce blogue. Cette année –toujours dans le même jardin, je vous propose un zoom photographique sur les Pavots d’Orient(Papaver Orientalis).
Malgré ces dimensions impressionnantes, elles ressemblent aux coquelicots que j’affectionne particulièrement.

pavot  d''orient,fleurs,coquelicot

 

J’ai lu sur Internet que « Les Pavots d’Orient (Papaver orientalis) ou plus communément appelés coquelicots géants font partie des plantes vivaces et repoussent donc chaque année. Originaires de Turquie, d’Iran et du Caucase, ces pavots sont caractérisés par leur aspect semblable aux coquelicots sauvages qui poussent dans les prairies. Toutefois, leur taille est bien plus importante (de 70 cm à 1 m de haut) et c’est pour cette raison qu’ils savent se faire remarquer dans les jardins et les massifs ! »

 

pavot  d''orient,fleurs,coquelicot

 

 

Un autre lien précise qu’il  existe des dizaines de variétés de Pavots d’Orient, des classiques aux plus étonnantes. Aux pétales rouges, roses ou orangés, maculés ou non, frangés ou doubles, les principaux critères de choix sont la couleur des fleurs, diverse et surprenante selon les cultivars sélectionnés, et leur aspect plus ou moins délicieusement chiffonné.

 

 

pavot  d''orient,fleurs,coquelicot

 

 


 Je ne suis pas le seul à apprécier, pendant que je photographie, les bourdons butinent

 

 

 

Photographie Louis-Paul Fallot, mai 2020

29.04.2020

"Ma vie est un voyage" un texte de mon ami Robert



Un texte de mon ami Robert de Nice comme j'aime en publier sur ce blogue.
A sa lecture,  m'est revenu de suite cette photo, pour moi  comme une "évidence".
À toutes et à tous, mon absence sur ce blogue, ainsi que mes passages sur vos sites sont liés d'une part à des problèmes de santé personnels ainsi qu'à des difficultés de connexion à Internet. Un grand merci à toutes celles et ceux qui continuent de visiter ce blogue.  

 

 

Voyage_DSC_0239_LP Fallot.jpg

 

 

Ma vie est un voyage.

‘’J‘aurais pu le dire’’... La vie, est-ce un voyage ? Je ne sors pas souvent de chez moi; aller en voyage ce n’est pas pour moi, au mieux, je ne peux que les rêver. Si je voyage beaucoup c’est devant la télé... Je me contente de ce qu’a vécu un autre. Ou encore, de ce qu’il a filmé cet autre. Est-ce mon âge, ou bien ma conscience, J’aurais pu être un bon voyageur je pense. Bizarre, que ça me soit venu à l’esprit, Je pense avoir toujours rêvé ma vie, J’ai pourtant, des chaussures et deux pieds. Un jour, je me lèverai, et je partirai. Oui, il faudrait un jour que je m’amuse, Qu’il n’y ait pas que mes semelles que j’use, Quand je saurai vraiment, comment faire, J’irai un peu partout dans l’univers. Je sais, j’aime voyager, mais sans but précis, J’aime profiter de chaque endroit où je suis. Dans le passé, je l’ai fait devant la télé. J’ai pris le temps de visiter, de tout regarder, Puis je sais, que je me ferais des amis, Bien d’autres comme moi en auraient envie, On prendrait l’avion pour quelque part, Comme si c’était pour nous, un nouveau départ. « …Et puis un jour on les fait ces voyages, courses éperdues à la recherche de quelque chose, un vide à combler ? envies non satisfaites, vie monotone… L’équilibre perdu, le besoin de le retrouver ailleurs, en s’en grisant démesurément. Portant c’est en nous qu’est le plus beau voyage, celui que l’on racontera lorsque la vieillesse nous le dira. Le voyage de la vie, d’une vie, car nous n’en avons qu’une, même si elle comporte mille étapes. Elle sera la nôtre, notre histoire, le voyage de la vie. Court pour certains, long pour d’autres, chacun fera le sien !

Robert de Nice, 10 octobre 2019


Illustration:  Saint Guilhem du désert , Photographie Louis-Paul Fallot

01.09.2019

Les "mots" d"Anne Sylvestre

        
Annne Sylvestre qui vient de publier l’intégralité de ses chansons – pour petits mais aussi pour  les grands- nous livre un premier  livre   autour des mots .Parmi eux « coquelicot » qui occupe une place particulière sur ce blogue. Un livre à lire, à s’offrir et à offrir. Rien de mieux que de lire la quatrième de couverture, d'en lire quelques extraits   pour, je pense comme moi tomber sous le charme de ce premier livre d'Anne Sylvestre.

 

DSC_0549_Coquelicots.jpg

Coquelicot. C’est un cri, c’est un appel, c’est un mot de joues rouges et de course folle dans les blés, de mollets piqués par les chardons, de roulades et de cul par-dessus tête dans le fossé.

 

C’est un mot claquant, insolent, cueille-moi si tu l’oses, je me fanerai aussitôt mais regarde : je suis légion. Je pousse et je re-pousse, et dans cette flaque rouge tu ne sais plus où poser les yeux. Coquelicots, cavalcade, concours à qui sera le plus rouge, tes joues ou moi. »

Tout en subtilité et profondeur, Anne Sylvestre invoque les mots qui la touchent et l’émeuvent, dévoilant à travers eux la matière même de sa vie. Entre les souvenirs ressurgis et les petits bonheurs du quotidien, entre les coulisses de la scène et les champs de son enfance, ses textes nous plongent avec émotion dans son intimité.

Artiste emblématique de la chanson française, Anne Sylvestre est auteur-compositrice-interprète. Coquelicot est son premier livre.

Extrait de la 4ème de couverture, édité chez Points dans la collection Le goût des mots