10.04.2014

Lancement de mon livre "Objectif Artistes"

Invit objectif artistes.jpgAvant de publier ici l’invitation à  la manifestation de lancement de mon 2ème livre (1), j’ai relu ma Note publiée  en novembre 2009, à l’occasion de la sortie « de mer à monts »

 Je vais avoir l’occasion de vous en parler de ce livre et de ce que cette nouvelle aventure apportera. Ma Note de ce jour est courte, je veux laisser place à l’image et aux partages. Je vous présente avec une grande joie cette carte blanche et noire et souhaite vous associer à cette naissance. Vos passages sur mes blogs, vos mots déposés sur mes photos, vos visites à mes expos sont pour moi un très bel encouragement à poursuivre cette belle histoire que je vis avec la photographie. Plus personnel : Tout cela est rendu possible par un choix fait il y a maintenant quelques années, celui de ce que je nomme Nouvelle vie."

 

Il n’y a pas un mot à changer !  Mais  vous remercier encore une fois de l’intérêt que vous accordez à mon travail photographique.  Le livre sera référencé et donc disponible à partir de la semaine prochaine, en librairies et sur le site des éditions Baie des Anges(2) (Voir ci-dessous)

 

 

 

 

 

 

livre,objectif artistes,éditions baie des anges,carte blanche et noire

 

 

(1) Lancement du livre Objectif Artistes  le samedi 12 avril 2014 à partir de 18 heures à Nice, Auberge de Jeunesse
“Les Camélias”, 3 rue Spitalieri en présence des artistes. (3)

 

(2) "Objectif artistes" de Louis-Paul Fallot, Collection Carte Blanche & Noire,
éditions Baie des Anges
ISBN 978-2917790-63-2 / 36 pages / ISSN 2105-8903/Prix 13,00 euros

(3) Avec par ordre alphabétique:
Virginie Broquet, illustratrice ; Marc Duret, acteur ; Lora Fallot, designer ; Daniel Fillod, artiste ; Jean-Marie Fondacaro, sculpteur ; Kiki Giuliana, céramiste ; Julien Guérin, danseur ; Harriet Macaree, peintre ; Jacqueline Mattéoda, plasticienne ; Patrick Moya, artiste ; Nivèse, artiste ; Noëlle Perna, comédienne ; Roxane Petitier, photographe ; Christian Sinicopri, chef cuisinier ; Jérémy Taburchi, artiste.

 

04.04.2014

au delà d'un livre (hommage à Régine Deforges)

 

Oh ! Monsieur, ça pourrait aller plus mal. Tant qu’il fait beau, le soleil réchauffe mes vieux os.
Et puis, ici, monsieur, comment voulez-vous que le cœur ne soit pas content ? (*)

 

Hommage à Régine Deforges-DSC_0134-LP Fallot.JPG
Photographie Louis-Paul Fallot



"Régine Deforges est née le 15 août 1935 à Montmorillon dans Vienne. Autodidacte, elle a longtemps été libraire avant de créer, aux côtés de Jean-Jacques Pauvert, une maison d'édition, L'Or du temps, à la fin des années 60.
De nombreux ouvrages édités (comme Le Con d'Irène de Louis Aragon) ont fait l'objet d'interdictions diverses et de poursuites pour outrage aux bonnes moeurs. Régine Deforges, qui a longtemps tenu une chronique à L'Humanité, a été présidente de la Société des gens de lettres, membre du jury du prix Femina dont elle a démissionné en 2006, en solidarité avec Madeleine Chapsal qui venait d'être exclue."

Source AFP

 

(*) La Bicyclette bleue, best-seller de Régine Deforges est au départ un roman paru en 1983 ; s’en suit une trilogie puis une saga de 10 livres! Ce succès international fût adapté en 1999 au cinéma dans une série de 3 télés films .

 

31.03.2014

Objectif Artistes!

 

Couv du livre objectif artistes de Louis-Paul Fallot.jpgUn peu moins de cinq années après mon premier  livre,  mon  second livre photographique sortira en avril. J’ai le plaisir de vous en présenter la page de couverture. Cet ouvrage est issu d’une idée née dans mon esprit il y a plusieurs années ; idée qui a évolué vers un livre au cours d’une discussion avec mon éditeur alors que nous envisagions un autre projet. Je lui expliquais que mon travail photographique m’avait  permis, à travers des expositions d’artistes ou de  collectifs d’artistes, de  rencontrer des créateurs en Côte d’azur, d’apprécier leur talent, et même, de nouer des liens d’amitié avec certains d’entre eux.  Que cela m’avait  donné envie de  partager quelques moments dans  leur  intimité créatrice. Que j’avais   envie de développer cette approche si enrichissante, de l’étendre à d’autres formes d’Art ; de faire un lien entre l’œuvre et  l’artiste, loin des feux d’un vernissage ou d’une première.  Et enfin, que j’avais aujourd’hui le temps de me consacrer à ce projet. C’était au début de l’année passée. Le projet a  séduit Michel des éditions Baie des Anges. Devenu partagé,   il a muri, évolué mais il n’a  jamais dévié de son concept d’origine. Mieux, si nous avons souvent évoqué  les noms des artistes photographiés, travaillé sur le calendrier, il m’a laissé une totale liberté dans mes  prises de vues, allant jusqu’à ne voulant voir  mes photos qu’une fois mon  travail  pratiquement terminé!   Je tenais à le remercier de sa confiance  avant d’évoquer  très bientôt  le  vécu de cette année et  de mes rencontres, avec les artistes bien sûr mais aussi avec toutes celles et ceux qui ont rendu ce livre possible.  

Illustration :
Couverture du livre « Objectif Artistes » © Baie des Anges éditions
Photographie Louis-Paul Fallot

 

21.03.2014

Retour sur un hiver, vu de Cagnes sur Mer

 

BLOG LP.jpg



Retour sur un hiver, vu de Cagnes sur Mer. Un bord de mer épargné ici, comparé aux pluies et tempêtes de mon ouest natal. Il y eu quand même quelques coups de mer et beaucoup de pluie ; les lendemains de gris quand au premier rayon de soleil, la « prom » de Cagnes se transforme en une immense promenade; il y eu les matins au port, ces longs moments à regarder les pêcheurs rentrer au port ou réparer leurs filets. Le Cros est à préserver, la plaisance à certes sa place mais sur la côte d’azur les mouillages ne manquent pas et je fais partie de ceux qui pensent que ce n’est pas la peine d’en ajouter ! Cagnes, cela  en fait du temps que j’arpente ses plages, ses places et ses ruelles. En toutes saisons avec sans doute une préférence pour ces temps d’hors-saison. Je ne m’en lasse pas et je découvre encore. J’aime bien aussi mon centre ville, la brocante d’un vendredi,  ou bien plus simplement faire quelques pas des étals de la rue du Marché aux bords de la Cagne où se posent les mouettes rieuses quand il fait trop froid sur les galets… Je prends toujours autant de plaisir dans la  navette qui me monte au haut de la bourgade, pour un café en terrasse ou une visite d’un atelier d’artistes. J’ai souvent écrit, j’aime ma ville, j’aime la photo. Cagnes est belle, elle a su préserver son identité tout en attirant touristes et promeneurs ; puisse cela continuer.   

15.03.2014

Saisir (Un poème d'Andrée Chedid)

 

 

Regardez_PhotosLP Fallot.JPG
Mougins, musée de la photographie André Villers
Photo Louis-Paul Fallot

 

 

Saisir

 

Recueillir le grain des heures
Étreindre l’étincelle
Ravir un paysage
Absorber l’hiver avec le rire
Dissoudre les nœuds du chagrin
S’imprégner d’un visage
Moissonner à voix basse
Flamber pour un mot tendre
Embrasser la ville et ses reflux
Écouter l’océan en toutes choses
Entendre les sierras du silence
Transcrire la mémoire des miséricordieux
Relire un poème qui avive
Saisir chaque maillon d’amitié

 Andrée Chedid

Au cœur du cœur, anthologie de poèmes d'Andrée  Chedid - Librio

 


 

D’autres poèmes d’Andrée Chedid sur ce blogue :

Pour survivre

L’espérance


Errer

....Et un extrait de L’Enfant multiple

 


Et sur le site du Printemps des poètes, la  page consacrée  à Andrée Chedid :

Et la  16e édition du  Printemps des Poètes, c'est jusqu'au 23 mars,  
 "Au cœur des arts", édition 2014.