Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08.04.2016

André et Léo (Hommage à André Villers)

« C’est ça le génie de Villers : L’arrêt sur une page de la mémoire qui parle,
qui parle quand même. »

Léo Ferré,  Lettre manuscrite de 1989


Expo C'est extra à Monaco-Photo LP Fallot (2).jpgExposition de photos d'André Villers lors de l'hommage à Léo Ferré  à Monaco en juin 2013
Photo Louis-Paul Fallot


André Villers,  était devenu l’ami de Léo dans les années 1950 et c’est aussi de ces années-là que datent ses premiers clichés à Vallauris.


Lire la suite

01.04.2016

Ouragans sur La Côte d'Azur

Cet été-là, malgré l’actuel climat d’insécurité, qui pouvait prévoir que des menaces terroristes pesaient sur l’illustre cité du Bailli de Suffren, de Brigitte Bardot et d’Eddie Barclay ?
Ni la DGSE, ni la DGSI, ni même notre cher commissaire Bellini. Mais il y avait Cloclo, digne sœur de Miss Marple et de l’indomptable Catherine Ségurane, et tout un tas de puissances célestes étaient de mèche avec elle...(1)


St Tropez_Photo Louis-Paul Fallot (1).jpg


Jean, je le connais depuis un bon moment maintenant.
De festival en salon du livre, nous avons échangé, partagé des choses de la vie, de littérature et de photographie.


J’irais volontiers écouter le professeur, aujourd’hui honoraire mais toujours conférencier,  moi qui  ne suis pas resté longtemps sur les bancs d’écoles. « On a toujours envie d'apprendre quand le savoir est source d'espoir » écrivait-il dans l’un de ses billets en 2012. (2).
Car les publications du professeur Emelina touchent  à de nombreux domaines avec  plus d’une dizaine de livres publiés mais aussi  des fictions et essais, une centaine d'articles et de billets et une chronique journalistique durant quinze ans au quotidien Nice-Matin. (3)

Jean Emelina à la Librairie Masséna-Photo LP Fallot.jpg


 
Jean Emelina écrit des polars depuis quelques années dont le succès est grandissant.
Un jour sur la place Gautier à Nice, lors du Festival di livre de Nice, une dame - toute contente de retrouver l’ancien professeur de littérature française  de l’université Nice Sophia Antipolis- ne cachait pas - sourire aux lèvres- sa surprise de lire quelques pages « légères » pour ne pas dire coquines chez celui qu’elle avait connu dans le sérieux de sa chaire universitaire.



St Tropez_Photo Louis-Paul Fallot (2).jpg





Les polars de Jean sont comme le dit la formule consacrée "des fictions où toute ressemblance…etc…ne saurait être que pure coïncidence".  Mais ils sont dans le temps d’ici et maintenant. Ici sur la Côte d’Azur comme tous les romans de la collection « noir méditerranée » de la maison d’édition Baie des Anges. Maintenant car  bien ancrés dans la vie et les évènements qui font l’actualité.

Et pour son dernier opus, l’auteur précise sur  Facebook:   Comme on dit, "je vous invite à aimer", (même si l'amour ne se commande pas), mon dernier polar : "Ouragans sur le Côte", qui vient de sortir. Je le fais pour une raison particulière, il traite sur le mode humoristique (hé oui !) d'attentats terroristes. Une façon parmi d'autres de vous inviter à résister et à rester debout. 

 

St Tropez_Photo Louis-Paul Fallot (3).jpg




Voilà  donc le quatrième « polar » de Jean dans cette collection "noir méditerranée" qui fête également avec ce livre sa dixième édition ! A cette occasion,  s’est tenue  une exposition regroupant les photographes  signataires des illustrations. (4)  Jean Emelina tenait à ce que j’en fasse la photo de couverture. J’en suis très heureux  et c'est aussi - avec ce livre - ma  cinquième  illustration de  romans et nouvelles d’auteurs publiés par la Maison d'édition Baie des Anges.

 

COUVERTURES LIVRES AUTEURS BDA.jpg

Crédits photos:
Photo de couverture du livre, photos n&b des pages 4 et 191, photos prises à Saint Tropez le 10  janvier 2016.
Portrait de Jean Emelina lors du lancement d’Ouragans sur La Côte  à la Librairie Masséna le 30 mars 2016
Montage Photos des 5 couvertures de livres d'auteurs de la maison d'édition Baie des Anges
Photographies Louis-Paul Fallot :

 

 

Notes et liens :


(1) Ouragans sur la Côte de Jean Emelina, Polar collection noir méditerranée, 192 pages en format poche, 8,50 euros, maison d’édition Baie des Anges
(2) "Faillite de l'éducation : ce n'est pas l'école qu'il faut réformer, c'est la société" article de Jean Emelina publié le Publié  sur le site Obs le 18-03-2012
(3) Lire la bio de Jean Emelina sur la page de présentation des auteurs sur le site baiedesanges-editions.com
(4) Ma Note Quand polars et photos s’exposent

25.03.2016

Un jour est né un blogue

anniversaire de ce blog,un blog revisité,10 ans
Un jour, est né un blogue. Une goutte d’eau dans la blogosphère,  encore moins  dans le monde d’Internet… et pourtant, ce n’est pas rien un blogue ! C’est même beaucoup pour celui qui  créa en mars 2006  "Le  Blog de Louis-Paul"  et qui vient d’en sauvegarder quelques presque 1200 parutions dix ans plus tard.


Le Blog de Louis-Paul est né  le 25 mars 2006 et il  se voulait un Carnet d’ici et maintenant  comme le sous-titrait le bandeau de l’époque. Sa création  fait suite à une première expérience, quelques mois auparavant avec un blogue dédié à  un village de Haute-Provence et à ses environs.

Deux années plus tard, j’écrivais  que "l’esprit de ce carnet n’a pas changé mais l’homme continue de  grandir dans cette  Nouvelle vie faite des petites choses qui font la vraie vie et de la gratitude de la Vivre ici et maintenant" et qu'il  "continue à découvrir le formidable outil de résilience qu’est l’expression artistique, partagée ici et sur d’autres sites qui ne sont pas que virtuels. "

Pour le cinquième anniversaire ,  je regarde - sans doute déjà étonné -  tout ce qu’il  contient. Pour illustrer une capture d’écran, je cite Jung, Sénèque, Aurèle, Matisse, Ronis… "des citations qui  révèlent beaucoup de toi, avec pudeur" écrit une amie des blogues dans la page des commentaires.

En  mars 2013, je publiais une mosaïque de quelques 5000 photos  publiées sur "Le Blog de Louis-Paul".  Mais ce dernier, s'il fait la part belle à l'image n'est pas un blogue sur la photographie. J’évoquais d'ailleurs dans cette même Note un autre anniversaire  à venir quelques mois plus tard. L’histoire d’une trop grande souffrance mais aussi et surtout le début d’une résilience; des pages d'écritures  intitulées  mes mercis de nouvelle vie.

En 2015, j’écrivais en réponse à une question posée sur la pérennité  des blogues:  "Je ne trouve pas dans les autres réseaux sociaux ce que continue à m’apporter mon blogue et ceux que je consulte régulièrement."  C’est là sans doute l’une des raisons qui explique  que  "Le Blog de Louis-Paul" existe toujours, dix années après sa création. Et si je n’aime pas trop  les qualificatifs  réducteurs  ou qui vous  enferment  dans une catégorie (photographe, blogueur  et même artiste…),  je veux bien revendiquer ici et sans je l’espère paraitre présomptueux celui d’auteur.  Auteur de ce blogue et aussi auteur qui essaye de l’être  le mieux possible de sa vie.

Merci à toutes celles et ceux qui partagent  un peu de tout cela ici.


Louis-Paul, le 25 mars 2016 

 

 

18.03.2016

Autour du poème Liberté (Paul Eluard et Fernand Léger en dialogue)

Autour du poème Liberté. Paul Eluard et Fernand Léger  (2).JPG



Du film culte d’Alain Resnais - Mon oncle d’Amérique - où des vers du poème sont récités à  la chanson - sur une musique signée de Marc Lavoine et Richard Mortier  - de l’édition 2016 des Enfoirés pour les Restos du coeur , on ne compte plus les déclinaisons du célèbre poème de Paul Eluard.  Et  ce poème a une résonnance particulière  dans la France d’après janvier et novembre 2015.
A Biot – au musée Fernand Léger-  une exposition retrace l’histoire de ce poème à travers l’amitié entre les deux hommes.

Lire la suite