Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27.11.2014

Les couleurs parisiennes de Willy Ronis

" Car ce qu’il importe de noter c’est que le photographe a, par les moyens qui lui sont propres, poursuivi de questionner l’âme populaire en ses reflets gais ou mélancoliques, en ses images frivoles ou graves, qu’il a touché du doigt — ou de l’œil — la beauté palpitante et la tendresse bonhomme de ce peuple bigarré, qui sont les « débris et trésors » poétiques de la ville — que seul un grand artiste pouvait recueillir avec une telle constante bonté, en noir comme en couleurs. "
Extrait de la 4ème de couverture du livre Paris-couleurs

Extrait de Paris-couleurs-Willy Ronis.JPG

Rue de la Paix 1960 ©  Willy Ronis
Paris-couleurs de Willy Ronis aux éditions Le Temps qu’il fait

Lire la suite

26.11.2014

Une Note (bleue), 5 ans plus tard

 

Pas de « semaine bleue » sans une Note bleue bien sûr.  Quelques idées  sont bien écrites dans un fichier Word à l’état de brouillon mais j’ai vraiment du mal à structurer un texte cohérent, différent aussi de ce que j’ai déjà écrit sur ce blogue.
A la relecture de ce billet-  La Note bleue - publié il y a cinq ans,  je me rends compte qu’il correspond  bien au présent de ce jour. Mais  j’ai aussi  relu les commentaires et  j’ai  aujourd’hui  une perception différente concernant le choix d’une illustration ; elle me parait maintenant évidente.
J’ai par ailleurs lu avec beaucoup d’intérêt le texte du Communiqué de presse publié à l’occasion  de l’exposition récente de cette œuvre - La Vie - au Musée Chagall, un prêt de la Fondation Maeght à l’occasion de son cinquantième anniversaire.


 

La Vie- Marc Chagall-Photo LP Fallot.JPG

La vie, Huile sur toile,1964, 296 x 406 cm, don Marguerite et Aimé Maeght, 1964
Marc CHAGALL - Vitebsk (Russie) 1887 – Saint Paul 1985
Photographie Louis-Paul  Fallot – Octobre 2009 à la Fondation Maeght

 




La Note bleue

 

Que se passe-t-il ? Je n’arrive pas à l’écrire cette Note bleue Pourtant, tout paraît si facile. Et je  l’ai déjà fait vous parlant  d’objets ou de souvenirs En forme de  sortir de souffrance En le rêvant si fort ce bleu jusqu’à appeler ces mots "L’inconscient du bleu"…

J’ai feuilleté mes pages de clichés et y ai vu du bleu  bien sûr Mais aussi plein de couleurs Du rouge du blanc ou de l’orange du noir  du vert et  même du gris

Que se passe-t-il ? J’ai devant l’écran vide et le clavier muet refait l’exercice de laisser aller mes pensées Elles sont devenues multicolores Et tout est devenu évident, c’était le temps !

Pas le temps d’ici ni le temps qui passe Non le temps présent, le temps du résilient Le bleu est devenu ordinaire Mais sans enlever les rêves. Il est devenu quotidien et au petit matin Il suffit de regarder le ciel

Pour voir que le bleu est multiple Il est unique comme chaque jour.  Oui c’est cela j’ai enfin compris,  le bleu reste bleu mais  se mélange aux couleurs de la vie, multiple !

 

Louis-Paul, décembre 2009

 

25.11.2014

Un livre de poèmes d’amour (André Verdet)

 

Et d’un bleu
O d’un bleu si bleu et si
Nucléal ton regard

Or quelle fut ton étreinte et comme
Punie d’une infernale furie quand
Les flammes serpentes de ton corps
Tournèrent au sombre pourpre jusqu’à
Nous réduire toi et moi
Cendres sous la pluie venue
Venue de la mer

André Verdet
Langues d’Eros, 1985

 

 

114 PoèmesVerdet-Couv.JPG

 

 

"Je vous aime comme je t'aime réunit 114 poèmes d'amour, dans une présentation qui a cherché à respecter la chronologie de l'écriture plutôt que celle des dates de publication. A travers ce demi-siècle de poésie, André Verdet chante la vie. Celle de la Jeunesse, légère comme un matin méditerranéen ; celle, grave, sombre et angoissante du matricule 186.524 ; celle enfin savoureuse et sensuelle d’Eros Troubadour. On retiendra cette phrase de Pierre Restany, en 1964, qui écrivait : La leçon d’André Verdet est une vérité première : la vie n’est ni poème, ni peinture, ni philosophie : la vie EST."

(Extrait de la présentation du livre sur le site des éditions baie des anges)

Je vous aime comme je t’aime 114 poèmes d’amour, poèmes choisis et présentés par Françoise Armengaud

24.11.2014

Prélude à ma semaine bleue...

Un jour, un instant, un bord de mer. 

Ce matin là, entre 9h et 11h...

 

Ciel et  Mer-PhotosLP Fallot.jpg


 

 

... avant que tout ne devienne bleu.

 

 

La mer-PhotosLP Fallot.JPG



Prélude à ma semaine bleue

Régulièrement sur ce blogue, j’ai évoqué le bleu, publié des Notes bleues, organisé des partages autour de bleu…
Et si le bleu est « ma » couleur, c’est aussi un mot chargé d’une forte connotation symbolique.
Alors le bleu ? Début de ma "semaine bleue"...
...à laquelle je convie toutes celles et ceux qui souhaiteront s'y associer sur leur blogues (images, textes, poèmes, livres, films., chansons.. ). Et n'oubliez pas de me laisser une trace de "votre bleu", pour que le partage soit  plus beau, plus bleu! Bonne semaine à toutes et tous.