Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02.04.2006

D’un lieu à l’autre, d’un site à l’autre.

Sur la route de Cagnes, en allant vers La Colle sur Loup, il y a un drôle d’arbre. Au pied du végétal, un panneau, mis par les services municipaux : medium_p3260123.jpg

En prenant plusieurs vues de ce sophora, la première magie de l’ère informatique s’opère, mon appareil photo numérique agit aussi comme un bloc notes. Il me rappellera plus tard les conditions de prises de  vues, (ouverture, vitesse d’exposition …) La date aussi, le dimanche  26 mars à 18h22.

La magie se poursuit plus tard, sur la toile, quand j’ai envie d’en savoir un peu plus sur cet « arbre des pagodes ».

medium_p3260116.jpg

 Au gré des sites et autres blogs, me voilà dans le jardin d’un horticulteur, chez le pharmacien herboriste, l’ébéniste («huai mu », le bois de sophora) ou pénétrant les secrets de la Chine antique ou de ses objets d’art.

J’apprendrais même qu’en ce début mars 2006, les habitants de la maison jouxtant cet arbre se préoccupent des grappes de fruits qui tomberont en grand nombre sur le sol…

Que de découvertes en tapant sur mon clavier « arbre des pagodes », magie encore, des moteurs de recherches.

Mais le risque de se perdre est le même que lors d’une randonnée sans boussole ou sans carte. Il me faudra apprendre à flâner au gré des sites en évitant de me perdre dans les méandres de cette gigantesque toile.

En terminant la rédaction de cette note, je reste pour le moment présent, sous le charme du huai mu. J’ai mis un mot, dont j’aime tant la  résonance, sur ma photo.

huai mu : le bois de sophora (famille des Léguminosées, sophora japonica).

Résonance : Prolongement ou amplification des sons. Mais aussi, effet de ce qui se répercute dans l’esprit. (Micro Robert)

medium_p3260115.3.jpg

PhotosLP

Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1) | 12:45 |  Facebook |  Imprimer |

Commentaires

j'ai trouvé sur le net, sophora japonica ou arbre des lettrés.
je voulais savoir s'il avait des vertus thérapeutiques, mais apparement seules leurs fleurs servent en teinture et parfumeries.
sinon du point de vue ethymologique voila ce que j'ai trouvé: Son nom vient de l'arabe sophora qui est un substantif désignant un arbre aux fleurs papilionacées.

Écrit par : framboise | 12.04.2006

Les commentaires sont fermés.