Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26.11.2006

Ulysse à Menton

Plus que quelques instants et le soleil disparaîtra.
La lumière est douce, les couleurs apaisantes, le ciel d’azur.
Un  palmier, sur le mur, son ombre se dessine.
Et là-bas, au bord de l’eau bleue de la méditerranée,
Ulysse attend.

medium_Menton_Ulysse_PhotosLP_novembre_2006_2_.JPG

 

Cela faisait longtemps que je n’étais pas allé à Menton, entre Principauté et Italie, cette ville réputée  pour la douceur de son climat et  ses agrumes. Vision touristique bien sûr réductrice :

"Artium civitas" La devise est inscrite à l’entrée de la mairie. Menton, c’est le musée Jean Cocteau, qui figure dans ma liste « idées week-end ». Ce sont les villas et jardins de « La Belle époque ». C’est le palais de l’Europe du début  du XX  siècle, et  ses expos d’art contemporain.

Cet art très contemporain qui s’expose depuis 2004  à la vue de tous avec l’Ulysse d’Anna Chromy.

 

 

medium_Menton_Ulysse_PhotosLP_novembre_2006_9_.JPG

 

 

Certains artistes composent des couleurs. D’autres composent des formes. D’autres encore composent des mouvements - Je me suis attachée à réunir tous les trois  écrit-elle sur  sa biographie.

Et dans la lumière d’un fin d’après-midi d’automne, entre mer et montagne, c’est beau, très beau.

 

medium_Menton_Ulysse_PhotosLP_novembre_2006_11_.JPG

 

 

 

 

 

 Photographies Louis-Paul Fallot, novembre 2006 

 

19.11.2006

Du cœur par la pensée

medium_Copie_de_P1090097.JPG

 

Un poème   

Un commentaire

Un petit mot    

Une photo

Une pensée exprimée  

Une attention posée

Ce n’est rien ?   

Si c’est un lien

Vers celle ou celui   

Qui souffre dans sa nuit

Pour sortir du gouffre béant 

Un moment un instant

Apercevoir une lumière

Respirer un peu l’air

D’un signe d’amitié

Simplement déposé

Un message d’espoir

Pour aider à croire

Etre un peu moins seul et

Se sentir entouré

Message d’humanité

Du cœur  par la pensée