Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30.12.2016

Les Coeurs purs et le Promeneur

 
Il y a des années où l’on a envie de rien faire 

Pierre Barouh (Saravah )




Une chanson déjà  évoquée sur ce blogue, un disque 33 tours que je conserve précieusement,  une citation et quelques liens.  

 








« En 1967, Pierre Barouh, alors jeune créateur du label indépendant Saravah et admirateur de l'œuvre de Jean-Roger Caussimon, apprend par José Artur que le comédien et parolier a chanté durant sa jeunesse au Lapin Agile. Sur les conseils de José Artur, Barouh rencontre Caussimon pour tenter de le convaincre d'enregistrer un disque de ses chansons chez Saravah. Caussimon se montre tout d'abord très réservé (« tu vas perdre de l'argent… », « je ne sais pas chanter… ») mais finit par accepter la proposition, par vaincre son appréhension et prendre goût au métier de chanteur. » Source Wikipédia




Quelques liens:

à lire

 Eric Delhaye sur Télérama.fr :
Pierre Barouh, un promeneur est passé

Les chroniques de Mandor :
Pierre Barouh : interview pour Les 50 ans Saravah


à écouter

Sur France Inter :
La Playlist consacrée à Pierre Barouh




Commentaires

"Les cœurs purs" de bon matin, ça fait du bien à mes écouteurs.
D'autant que j'ai écouté tout mon coffret de Caussimon hier.
Très peu connaisseur de Pierre Barouh, j'ai pu apprendre beaucoup de choses grâce à tes liens (je n'ai pas encore terminé l’exploration. Je m'en laisse pour plus tard).

Je veux profiter de cette rubrique nécro pour avouer avoir versé une larme à l'annonce du décès de Jean-Christophe Victor. Nom de Dieu que cet homme me plaisait ! Son émission de télévision d'abord, l'une des deux que je regarde (Le dessous des cartes) quasiment sans faillir.
La veille, j'avais vu un téléfilm sur la jeunesse de Brassens. Émouvant, frais, riche.
Point commun à tout cela ? L'émotion bien sûr et des hommes avec des majuscules partout qui cheminaient discrètement en minuscules. De VRAIS MODESTES !!! C'est devenu si rare.
Merci pour cet espace qui me tend la perche souvent.
Merci mon Ami.

Écrit par : Claudio | 30.12.2016

Un gars nourri des chansons de Brassens ("Brassens m’a appris que la vraie élégance, c’est que l’on ne sente pas l’effort"), bourré de talent mais qui dépense son argent à permettre à d’autres d’exprimer le leur, qui inscrit "Promeneur" sur son passeport, et qui voulait lancer une campagne de courtoisie…c’est forcément quelqu’un de bien je pense ! Tu liras.
Merci de ton écrit matinal. Bises.

Écrit par : Louis-Paul | 30.12.2016

J'avoue que je le connaissais mal... Sauf bien sûr la chanson mythique d'un homme et une femme. J'irai voir tes liens

Écrit par : Rosa | 30.12.2016

Que de souvenirs sur ces musiques ... MERCI.

Écrit par : Ariaga | 31.12.2016

Je le ressens comme quelqu'un de l'ombre sachant repérer le talent et le promouvoir. C'est ce que e ressens dans sa chanson Samba Saravah
https://www.youtube.com/watch?v=nkTdcO-ps8I

Écrit par : La Dame de Nage | 01.01.2017

Écrire un commentaire