Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16.11.2007

L'Art , les Murs, l'Humanité

 

4027143e36ceafd89d292042821d470c.jpg
PhotosLP - 2007

 

 Au-delà des murs, l'humanité

Mur entre les USA et le Mexique, mur entre Israël et la Palestine , murs de l'Apartheid en Afrique du sud, barrière électronique entre les USA et le Canada, mur du silence autour des handicapés et des autistes, mur de la honte - mur de Berlin, murs des centres d'enfermement, murs des caméras de surveillance, murs des ghettos des riches qui s'enferment pour se protéger des pauvres, murs… MURS. Pourquoi un monde en apparence plus ouvert a-t-il tant besoin de fermetures ?
Pour empêcher les uns d'entrer, les autres de sortir ? Pour trouver la paix ?
L'humanité, les hommes, les femmes, se protègent, s'épient, se surveillent, s'excluent, se rassemblent pour exclure, pour se protéger, s'enferment, sont enfermés.

Les murs sont-ils des solutions ?
Jeter des ponts entre les civilisations et les peuples plutôt que construire des murs qui les séparent
et les rendent ennemis…
Peut-être les poètes, les écrivains, les artistes, les cinéastes, peuvent-ils vaincre les murs et retisser, au-delà des murs, les liens de l'humanité fragmentée ? 
Texte du 20ème Festival du Livre de Mouans-Sartoux 

 

 J’avais pris  la photo ci-dessus pour illustrer dans une Note ce très beau texte de présentation de l’édition 2007 du festival du livre de Mouans-Sartoux. Je ne l’ai pas publié, un peu frustré de n’avoir pu aller à cette manifestation…J’aurais bien aimé, notamment  assister à la conférence d’Albert Jacquard

Quelques temps plus tard, j’ai vu sur d’autres murs les photos de ces artistes et repensé à cette phrase : « Peut-être les poètes, les écrivains, les artistes, les cinéastes, peuvent-ils vaincre les murs et retisser, au-delà des murs, les liens de l'humanité fragmentée ? »

 

 

J’ai aimé ces murs transformés en musées ouverts !

J’ai aimé cette idée de culture en plein air,  offerte à tous les passants :

Un peu de sérénité, le temps d’un d’instant.

Et ce soir, je me mets à rêver :

L’Art est  facteur de résilience, je le sais à titre personnel.

Mais l’Art  pourrait-il sauver le Monde ? Je formule le voeu qu'il y participe.

 
c5f2786c82dba2288080a8956879f9f9.jpg
PhotosLP-2007
Octobre 2007 -

Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (15) | 00:10 |  Facebook |  Imprimer |

Commentaires

Rien de pire qu'un mur sans porte..... Abattons les murs , les frontières, ouvrons les portes

Écrit par : martine | 16.11.2007

La première photograohie me fait penser à cet artiste :
http://www.flickr.com/photos/barbery/

Je reviendrai lire plus tard …

Écrit par : Sar@h | 16.11.2007

les murs, c'est l'horreur, abattons les....

Bises
Françoise

Écrit par : francoise oleron | 16.11.2007

Je viens de comprendre pourquoi jusqu'à une certaine sérénité avec moi-même mes photos étaient quasi-obsessionnelles : des portes et des fenêtres exclusivement.
Et je peux vous dire que ça intriguait mon entourage.
J'ai arrêté : Est-ce à dire que je n'en ai plus besoin... plus de murs, plus d'ouvertures ...?

Écrit par : Claudiogène | 16.11.2007

Il y en avait un a Berlin maintenant ils en ont construit un immense entre la Palestine et Jérusalem cela ne s'arrêtera jamais Bises

Écrit par : mamita | 16.11.2007

Les murs...
Au musée Chagall, dans la partie exposition, je suis tombée sur un tableau, "le mur des lamentations". J'ai oublié tout le reste du musée et je suis restée assise devant ce tableau.
J'y suis retournée le lendemain. Pareil.
Puis le surlendemain... trop tard, il était reparti, pour une autre exposition.

Écrit par : Marion | 16.11.2007

Quand le mur de Berlin est tombé, j'ai enfin pu rencontrer toute une partie de ma famille que je ne connaissais pas. J'ai horreur d'être enfermée. Chez nous il n'y pratiquement pas de portes.
Bon WE

Écrit par : kipik | 16.11.2007

Il y a aussi les "murs du silence"

Écrit par : La Fanchon | 16.11.2007

Pour comprendre la première photo, je penche la tête, regarde comment les plantes poussent, ...
Et je me pose toujours la question; comment est elle prise ?
C'est un mur d'incompréhension ! Que de temps j'ai mis à répondre, la tête à l'envers.

Écrit par : christian | 17.11.2007

Abattre les murs,
C'est dur !
Mais il faut conserver
Les murets
De crainte d'être inodé.

Quel besoin de se protéger ? de se cacher ? La peur de l'autre, la peur de soi.

Écrit par : Sar@h | 17.11.2007

De quoi "méditer" bien plus qu'une journée. (sourire).
Merci l'ami.
michel.

Écrit par : michel gonnet | 18.11.2007

Et le mur du voisin... toujours plus haut pour ne pas risquer ce serrer la main par dessus...

Écrit par : sheedir | 18.11.2007

Suite à ton passage, je suis très touché par ton commentaire. La photographie n'est pas retouchée mais comme tu le dis " qu'importe" (sourire).

Elle fait partie d'une série réalisée en face de la dune du Pyla.

Bonne fin de jour l'Ami.

michel.

Écrit par : michel gonnet | 18.11.2007

"Les hommes construisent trop de murs et pas assez de ponts."
[Isaac Newton]

Grosses bises et bonne semaine à toi, Louis-Paul.

Écrit par : Plum' | 18.11.2007

Soudain, je repense à l' expression " se murer " ... Il y a les murs physiques et il y a les murs psychologiques ... et il y a aussi aMoUR ... sans mur, en interstice de rencontre ...
Bonne journée à vous ... Ah, dire aussi que j' aime ces photos de rencontre entre la nature persévérante et les face à face de vie accrochés en clin d' oeil aux murs et réveillés par le regard des passants ...

Écrit par : Kaïkan | 19.11.2007

Les commentaires sont fermés.