Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03.07.2008

Un visage et une voix

 

Il est des liens sur lesquels on aime cliquer en ouvrant son ordinateur!

Voir appararaître un visage et écouter une voix:

 LA VIDEO

 

LIEN vers le site "Agir pour ingrid"

 

 

 

PS: Malgré la suppression de fichiers "images", toujours pas possible d'insérer la moindre photo (lire ci-dessous), sauf en mignature de la rubrique "A propos".

 

Pour les  PHOTOS,  ce sera donc en Galerie PhotosLP.

 

Merci de votre compréhension.

 

 

 

Publié dans Actu | Lien permanent | Commentaires (8) | 06:20 |  Facebook |  Imprimer |

26.05.2008

Réjouissant!

 

1029330884.jpg
PhotosLP-Archives argentiques

Bonne surprise hier soir devant mon écran de télé! Exit les paillettes et robes d’apparat du tapis rouge des marches du palais. 

Les vrais gens étaient sur la scène dans un joyeux  rassemblement « multiple, foisonnant, complexe » pour reprendre les mots de Laurent Cantet, premier réalisateur français à recevoir la Palme d’Or depuis Maurice Pialat il y a 21 ans ! Et un jury unanime qui récompense  "un film vraiment, vraiment étonnant", merci Sean Penn.  

Etonnante et réjouissante, de mon point de vue, cette cérémonie du  Palmarès 2008:

Des élèves et un professeur pour la Palme d’Or, héros d’un film qui raconte « le quotidien d'une classe de collège parisien où un jeune professeur de français s'efforce d'enseigner à ses élèves une langue différente de la "tchatche" ».

Un  Grand prix  décerné à un film  adapté d’un livre et qui  « montre le glauque quotidien de la mafia napolitaine dans une Italie où économie réelle et parallèle se confondent ».

Un acteur d’origine latino-américain qui « dédie » son prix  au  Che !.

Une inconnue brésilienne prix d'interprétation féminine pour son premier rôle au cinéma.

Et un nouveau prix récompensant  l’ensemble  de deux très belles carrières  et des moments de bonheur que m’apportent depuis longtemps  Clint Eastwood (l’acteur et le réalisateur !) et une de mes actrices préférées, Catherine Deneuve, heureuse de pouvoir encore faire des films avec des metteurs en scène comme Arnaud Desplechin.

Desplechin  qui fut à l’initiative en 1997 du  Manifeste des 66 cinéastes appelant à la désobéissance civile contre les lois Debré criminalisant les personnes qui hébergent des sans-papiers.

Il y avait comme un esprit de Mai à Cannes hier soir.

 NOTA :Fait très rare sur ce Blog, cette  Note réalisée « à chaud » ce matin et en quelques minutes.

Sources d’information: Libération.fr, AFP  et Wikipédia.

LIEN:   La bande annonce d’Entre les murs

 

Palmarès du 61e Festival de Cannes, jury présidé par l'acteur et réalisateur américain Sean Penn.

Palme d'or: Entre les murs du Français Laurent Cantet (sortie en France: 15 octobre)

Grand Prix: Gomorra de l'Italien Matteo Garrone (13 août)

Prix du jury: Il Divo de l'Italien Paolo Sorrentino (10 décembre)

Prix d'interprétation féminine : la Brésilienne Sandra Corveloni (Linha de Passe, date de sortie indisponible)

Prix d'interprétation masculine : l'Américain Benicio del Toro (Che, sortie des deux films en octobre et novembre)

Prix de la mise en scène : Les Trois Singes du Turc Nuri Bilge Ceylan (janvier 2009)

Prix du scénario : Le silence de Lorna, des Belges Jean-Pierre et Luc Dardenne (10 septembre)

Palme d'or du court-métrage : Megatron du Roumain Marian Crisan

Caméra d'or: Hunger de l'Anglais Steve McQueen (19 novembre)

Prix spécial du 61e Festival de Cannes pour l'ensemble de leur carrière : l'actrice française Catherine Deneuve et l'acteur réalisateur américain Clint Eastwood