Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09.12.2008

Villes et Couleurs

thumb-raymond-depardon--villes---une-exposition-a-decouvrir-a-lyon-2231.gif

 

 

 

 

Vu et entendu, Télé-Matin, émission du 9 décembre 2008.

 

Interview de Raymond Depardon qui expose  une série de clichés, "Villes" à la bibliothèque de la Part-Dieu, à Lyon:

 

Les gens me demandent

« Est-ce que tu fais du numérique Raymond » ?

Attends, j’en suis juste à la couleur !

 

 

Depardon ! Expos à Paris, à Lyon…Envie, envie…

Bon, c’est bientôt Noël, peut-être un livre ?

 

Et puisque l’on parle de villes, j’ai mon billet pour… 

 

Nantes-PhotoLP.jpg

 

 

05.12.2008

The job

The Job

Ce film, signé Jonathan Browning, a obtenu le Grand Prix 2008, lors du Festival International des Très Courts.

 

Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8) | 00:10 |  Facebook |  Imprimer |

26.11.2008

Mots sur un Mur

 

Nice-Hôpital de l'Archet-PhotosLP-2008.jpgUn matin d'un mercredi de novembre. Une grande ville du Sud de la France. Une colline qui domine la Baie des Anges. Un grand bâtiment blanc.  Des femmes et des hommes en blanc. Un mur! Des mots de toutes les  couleurs. Des mots pour soulager les maux. Des mots qui racontent une histoire. Et comme toute les histoires, cela commence par "Il était une fois".

 

 

 

 

"Il était une fois un petit garçon qui avait trouve une boite étrange qui portait pour seule inscription : Boite mystère de Ben. Il n'y avait pas de clés mais des numéros pour l'ouvrir. Un jour qu'il devait aller à l'hôpital avec sa maman, il choisit comme seul jouet la boite mystère. A l'hôpital : seul sur son lit, il s'amusait avec la boite quand soudain celle ci s'ouvrit. Il y avait inscrit à l'intérieur : cette boite est plus grande qu'il n'y parait. Vous pouvez tout mettre dedans. Et Tout ce que vous y mettrez, une fois fermé, disparaîtra. Alors comme il avait mal aux pieds, et se sentait fatigué, il mit dans la boite son mal de pieds et sa fatigue. Instantanément ils disparurent. Et comme il était gentil, il mit dans la boite et fit disparaître le mal de ventre de son voisin de chambre. A l'heure des visites, pour faire plaisir à son père qui était soldat, il fit disparaître la guerre afin qu'il reste à ses cotés. Le lendemain, dans tous les journaux on parlait de la disparition mystérieuse de la guerre. Et comme c'était son anniversaire, il décida que tous les enfants de l'hôpital seraient guéris en mettant tous leurs soucis et maladies dans la boite mystérieuse. (Ben, juin 2004)"

 

 

Mur de Ben à L'Archet-PhotosLP-2008.jpg
Mur de l’entrée des urgences en pédiatrie.

HOPITAL DE L'ARCHET-NICE 

 PhotosLP-2008 

 

 

Vous aimez ce que je fais ? demande Ben sur son site.

Pas tout en ce qui me concerne. Et surtout je le trouve un peu envahissant depuis quelques temps. Sur les stations du tram,  les panneaux de pub, papeteries et autres vaisselles!

 

 

Extrait Texte de Ben-Archet-PhotosLP-2008.jpgMais peu importe car ce jour là,

et c’était il y a quelques jours,

j'ai aimé cette humanité de couleur.

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (19) | 06:20 |  Facebook |  Imprimer |