Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24.01.2008

Un lieu, une photo ?

0292b490fe4e8a40c2513e27479ae81b.jpg
PhotosLP

Qu’y a il derrière le mur de cette immeuble?

1 : C’est dans une grande et belle ville de France. 

2 : C’est resté en l’état depuis le 31 décembre 1999 à minuit.

3 : Aucun déménagement n’est prévu pour une longue période et le loyer est gratuit.

Pour celles et ceux qui n’auraient pas trouvé, un indice complémentaire ici mais c’est presque vous donner la réponse.

Règlement : Jeu concours sans obligation de se prendre la tête. Une seule réponse par famille. Les personnels et leur famille des Blogs Méailles et ses environs, Galerie PhotosLP et du Blog de Louis-Paul  ne peuvent participer à ce jeu.   

Jeu terminé: En attendant prochainement et ici quelques précisions sur le Grenier du siècle, il me reste à féliciter LA GAGNANTE(Voir en commentaires)  et à lui envoyer son cadeau. Ce sera fait ce jour, vendredi et dans la journée.
Merci aux participants et bon week-end à toutes et tous.

 

Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (14) | 07:10 |  Facebook |  Imprimer |

22.01.2008

Salut l'Abbé

 "L'enfer, c'est les autres, écrivait Sartre.

Je suis intimement convaincu du contraire.

L'enfer, c'est soi-même coupé des autres."

Henri Grouès, dit l’Abbé Pierre

32024e0dcddd5e71a20b1b1a70670d22.jpg
PhotosLP

Sur ma Note d’il y a un an, le lien vers la dépêche a disparu. L’actu est dans le moment et éphémère mais je ne t’oublie pas l’abbé!  Tes coups de gueule me manquent, ton sens politique aussi. Ton amour pour l'homme en souffrance et ton idée géniale de lui donner les clés de sa résiience, en s'occupant des autres. Je suis allé te lire un peu, j’ai choisi cette citation, celle-là parmi tant d’autres ! "L'enfer, c'est soi-même coupé des autres." Cà me parle,  j’ai connu. Alors, aujourd'hui, je suis content d'être là, et  à te faire la causette. Salut l’abbé, dis-moi, tu fais des photos là-haut ?

 

 

b28499de0072cfe44c0690c10455c104.jpgL'abbé Pierre était un " communicant" aussi par la photo;

les clichés pris par lui même , rappelant le Sahara et le hoggar,

extrait du n° Spécial de " LA VIE ",  en sont la preuve.

 

Extrait du site: amisdiocesesahara

Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (12) | 00:10 |  Facebook |  Imprimer |

15.01.2008

Le maire et le syndicaliste

 

88cb9ab081d11222e74cc32431d35d75.jpg
PhotosLP
Lui se démène pour trouver enfin un docteur qui veuille bien s’installer dans sa commune normande. Le local est flambant neuf, conçu pour accueillir le médecin et sa famille, il attend son occupant depuis cinq ans ! Le maire est  même prêt à « donner » sa petite indemnité d’élu. Il est passionné de Nino Ferrer mais sa commune n’est pas « Le Sud » avec parfois son trop plein de toubibs. Il faut regarder cet homme plein de vie qui chante avec ses administrés quand il inaugure la nouvelle salle des fêtes et qui a du mal à retenir ses larmes quand l’administration « centrale » lui raccroche au nez ! Mais sa ténacité le mènera à Paris, et il l’aura son rendez-vous au ministère! (Un peu d'humour, ne ratez pas  la  scène  incroyable de " la sortie "  du bâtiment parisien.) Avec ce reportage, on est loin des grands shows des candidats des grandes villes, on est dans la vraie vie ! 

L’autre, le syndicaliste amoureux de sa belle rivière,  a travaillé depuis l’âge de 14 ans dans l’unique usine qui  reste au pays.  Le patron fondateur s’est suicidé et les ouvriers se battent pour garder quelques emplois. Mais derrière le visage du PDG, on ne verra jamais les vrais décideurs, ces hommes au portefeuille à la place du cœur que l’on appelle actionnaires et qui, au  terroir de notre beau pays en préfèrent d’autres  pour délocaliser,  au nom de toujours plus de profits ! Et qui n’hésitent pas à faire payer aux contribuables les quelques années de sursis obtenus de haute lutte! Il y a des visages que l’on n’oublie pas  dans ce film, des larmes et des cris, des visages d’hommes et de femmes qui ont travaillé toute une vie et qu’avec quelques indemnités, on congédie.

Il y a d’autres reportages dans cet émission mais ces deux là m’ont bouleversé. Le décor est le même, celui de régions magnifiques où l’homme bientôt ne pourra plus vivre, faute d’infrastructures.

Je pourrais écrire encore…Cette émission est rediffusée mercredi, ne la manquez pas ou mettez vos magnétos en route. Ce n’est pas tous les jours que la télé nous offre de tels moments!

 

  Zone interdite, émission du dimanche
rediffusée mercredi 16 janvier à 01h10

Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3) | 00:10 |  Facebook |  Imprimer |