Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24.03.2017

Dans la salle d’attente


se préparer égoïstement au pire et aider altruistiquement au meilleur

 

Peinture vitrée_Photo LP Fallot.jpg



Il y a toujours une ancienne revue pour vous faire patienter dans une salle d’attente; celle-là n’avait même plus sa couverture mais mon regard fut attiré sur une  page ouverte par un titre et la signature m’engagea à lire ce billet daté de décembre de l’an passé !
Des prévisions devenues bien actuelles quelques mois plus tard mais au-delà de l’analyse géo-politique du monde développée par son auteur (1) , la fin - recopiée ci-dessous -m’interpella et je lui trouvais aussi un aspect pouvant très bien s’appliquer à nos vies personnelles.
Sans doute l’effet salle d’attente…


"(…) il faut tirer trois leçons pour l’année qui vient :


1. Se préparer à vivre de grandes surprises. Pour cela, il est important de ne pas penser qu’un résultat, quel qu’il soit, soit acquis d’avance à la cause de la liberté et de la raison. (…)


2. Se préparer à de grandes batailles, pour que nous ne soyons pas, même infinitésimalement, responsables du pire. Et donc, sans cesse, expliquer que notre avenir est mieux assuré si nous agissons, si nous ne nous résignons pas, si nous ne perdons jamais courage face à l’adversité.


3. Se préparer à être altruiste, pour que chacun puisse créer l’environnement le plus bienveillant possible autour de lui, car c’est de la solidarité et de l’empathie que dépendrons l’efficacité de la résilience et de la résistance." (2)

 

(1)J’ai retrouvé la version Web de cet article que vous pourrez lire dans son intégralité sur : « Blog - Conversations avec  Jacques Attali » en date du 12.12.2016

(2) "Extrait de "Comment se préparer à tirer le meilleur de 2017" L’express n°3415 du 14.12.2016, page 138


Illustration: Bord de mer à Cagnes , mars 2017, photographie Louis-Paul Fallot

24.12.2014

Noël 2014

 

noël,annie nobel,pensées
La belle fête de Noël avec les équipes du Théâtre National de Nice et la communauté Emmaüs.
 Photographie Louis-Paul Fallot, décembre 2014

 

 

A vous qui venez ici, juste un instant ou un plus long moment…
A mes ami(e)s des blogues, récents ou de longue date,
je vous souhaite le meilleur pour cette  période de fêtes.
Un joyeux Noël,  
mais sans oublier celles et ceux en souffrance,  
de la maladie, de la solitude, du deuil, du mal être,
de la misère sous toute ses formes.
A eux aussi mes pensées.
A ma famille, mes proches :  
d’ici,  de là-bas et  ceux dans mon cœur pour toujours,
Joyeux Noël

 

 

 

Chanson-Paroles, musique et orchestration : Annie NOBEL
Réalisation vidéo : Annie NOBEL 2012 CD "L'été" -archives à la guitare-

 


Noël est avant tout une histoire d'enfant - petit ou grand - et en attendant le Père Noël, je vous propose de lire ou relire "Le vélo", une histoire vraie de Noël.