Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27.07.2006

Le Château de Cagnes

 

 

medium_Chateau_H_de_C.JPGLundi,17 heures : les sirènes de police me sortent de ma torpeur de fin d’après-midi. Balcon, côté chambre, à droite, la voiture au girophare file à toute allure vers les hauts de Cagnes. A gauche, au bout de la rue, les « municipaux » filtrent les accès à la mairie. L’événement approche, son Altesse Sérénissime, le prince Albert II  arrive à Cagnes, sur les traces de ses aïeux.

Un peu d’histoire: Grimaldi, ce nom est étroitement associé à la ville de Cagnes. C’est en effet vers 1300 que fût édifié le château de Cagnes par un certain Rainier Grimaldi, Seigneur de Cagnes et Amiral de France. Surplombant toute la région, il servira durant deux siècles au guet et à la défense.
C'est le Baron Jean-Henri Grimaldi qui le transformera vers 1620 en une somptueuse demeure seigneuriale. Escalier monumental à double rampe, patio intérieur avec galeries à arcades, salles de réception, loggias à colonnes, balustrades et voûtes en trompe l’œil… témoignent de l’influence baroque de ce château aux airs de palais italien.

 A la révolution, le château est vendu au citoyen Gerbeaud puis racheté par le Dr Gerecke et son épouse qui entreprennent de le restaurer. La ville de Cagnes a acquis ce château en 1937 et  en fait un musée en 1946. Rénové, il abrite aujourd’hui : 
Le musée de l’olivier avec notamment la reconstitution d’un moulin à l’huile.
L’ancien boudoir de la Marquise de Grimaldi expose les 40 portraits de la collection personnelle de Susy Solidor, célèbre chanteuse de cabaret, peinte par Cocteau, Dufy, Tamara de Lempicka et d’autres tout autant illustres artistes.
Quatre salles accueillent les expositions d’art contemporain, Louis Cane jusqu’à l’automne.

Retour à dimanche.
La visite de ce château est aussi un régal pour les amoureux de la lumière. Et de l’intérieur et ses expos, on accède par un petit escalier droit à la tour et son panorama à180 degrés. Les marinas à droite, le cap Ferrat à gauche, tout l’arrière pays vençois si on se retourne. Le regard s‘arrête sur la ville de Cagnes et plonge dans la méditerranée, revient sur les vieilles demeures du bourg médiéval, repart vers Nice et les pistes de son aéroport. Mais c’est déjà l‘heure de la fermeture, on reviendra c’est sûr. Dehors, la ballade continue place du château, place Grimaldi, puis le plaisir de se laisser "perdre " dans les ruelles et redescendre vers le centre ville par la Traverse St Luce. Mais ce sera une autre note, voilà, je suis arrivé et il ne me reste plus qu’à brancher mon nouveau lecteur de cartes et "charger" une nouvelle moisson de photos.

Voir d’autres photos sur  Galerie LP et retrouvez Susy Solidor et les personnages célèbres du Haut de Cagnes sur le site de la Mairie de Cagnes. 

 

24.07.2006

Que faire (3)

Conversation de pigeons, le matin, tôt:

"medium_P1020467.JPGDes nouvelles de la météo?"

 

 

 

 

    Bulletin émis le lundi 24 juillet 2006 à 06h0    
    Extraits pour le Sud du pays:


Type d'événement : canicule

"Ainsi on relève déjà meme par
endoit jusqu'à 25 à 27 degres.

Sur le littoral, les températures atteindront des valeurs
      de 31 à 35 degrés.

Source : Météo France

POUR QUE FAIRE, VOIR LES 2 PRECEDENTES NOTES…


ET SI POSSIBLE, FAIRE COMME EUX medium_P1020504.JPG

 

medium_P1020512.JPG
PhotosLP

 

 

Publié dans Actu | Lien permanent | Commentaires (4) | 07:00 |  Facebook |  Imprimer |

23.07.2006

Que faire, suite

Ou les bons conseils des pigeons

 

 

Fait chaud encore ce matin

medium_P1020491.2.JPG

 

 Elle est bonne

medium_P1020501.2.JPG

 

Je plonge

medium_P1020502.2.JPG
PhotosLP

Publié dans Actu | Lien permanent | Commentaires (2) | 08:43 |  Facebook |  Imprimer |