Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10.07.2006

1 dimanche 3 photos

 

 

Un dimanche,

Trois photos,

LP

 

Lien

 

Nota: Pour le foot, c'est écrit le 10 juillet sur ce Blog que je découvre ce matin.

 

Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1) | 06:30 |  Facebook |  Imprimer |

09.07.2006

En attendant 20h… l’esprit ouvert

medium_2-2-jaquette_mondial-2.jpg

Retrouvé vendredi, un livre de juillet 1999 intitulé Le Mondial Bleu (celui de 98)

publié chez Autres Temps.

 

 

 

Invités par André Baudin, directeur des sports à Var Matin, 27 auteurs ont pris « leur plume au rebond » pour des chroniques de l’époque.

Des avis, du pour, du contre, des souvenirs, des poèmes…et de belles photos.

Un beau livre, loin des passions exacerbées et des excès en tout genre vus sur la blogosphère en 2006 et dont je m’abstiendrais de parler.

 

Je vous livre quelques extraits choisis de ce recueil:

« Puisque à la différence des chats, excellents footballeurs, nous vivons dans un monde de représentations, pourquoi n’en ferions-nous pas une œuvre d’art, une merveille, un théâtre du ballon rond ? » Boris Cyrulnik

« Depuis que je fraye avec des gens de théâtre, je note qu’ils raffolent du foot. Et dans le fond, rien d’étonnant, vu que dans le goût du théâtre entre pour une part le goût de se réunir pour ressentir ensemble. Autrement dit, le goût du rite. » Jacques Serena

« Ainsi, quand les foyers français auront chacun leurs deux téléviseurs allumés, tout le monde participera encore un peu davantage à l’altération de la couche d’ozone protégeant notre vie sur la terre » Cendrine Gautier

« Dans le sens où le football rassemble les hommes au lieu de les diviser, comme l’art, il est une grande et belle invention, il est Espérance. Qu’il perdure, puisque la pelouse permet des réunions cordiales et sympathiques, puisqu’elle engendre la fête. » Alain Billy

J’ai retrouvé, sur le site de René Merle, la totalité de son  évocation personnelle de son rapport au foot.

 

Souhait pour terminer cette note, qu’en 2006 comme en 1998, en ce beau dimanche et comme le disais dans ce livre Monseigneur Joseph Madec

 

« Que cette Coupe du monde contribue au rapprochement des peuples et à l’approfondissement de la paix. »

 

 

 

 

medium_content.jpg

Zidane et Cannavaro, en statues de sable sur une plage indienne... (AOL)

 

 

 

 

 Autre note : Mon foot à moi

 

 

Texte en page de garde du livre cité AUTRES_TEMPS sur une Photo LP "Mer de nuage, juin 2006"

Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2) | 00:05 |  Facebook |  Imprimer |

07.07.2006

Vivre, ici et maintenant

 

L'étranger

Qui aimes-tu le mieux, homme énigmatique, dis ? Ton père, ta mère, ta soeur ou ton frère ? - Je n'ai ni père, ni mère, ni sœur, ni frère. - Tes amis ? - Vous vous servez là d'une parole dont le sens m'est resté jusqu'à ce jour inconnu. - Ta patrie ? - J'ignore sous quelle latitude elle est située. - La beauté ? - Je l'aimerais volontiers, déesse et immortelle. - L'or ? - Je le hais comme vous haïssez Dieu. - Eh ! qu’aimes-tu donc, extraordinaire étranger ? - J'aime les nuages. Les nuages qui passent... là-bas...là-bas les merveilleux nuages !

 

Baudelaire (1869)

   

medium_Pluie.JPG

 t, une

18 heures, jeudi, la pluie, la fraîcheur.

19 heures,  l’arc en ciel, les lumières sur le parc Renoir.

20 heures, les nuages, le ballet  des oiseaux de mer sur les toits de la ville.

21 heures, les éclairs.

Minuit, une nuit fraîche, reposante.

6 heures, vendredi, le soleil.

6 heures 15, quelques pages relues d’un livre passionnant

7 heures 30, mise en page

8 heures,  partage …

 medium_Nuages.jpg

Photos et montage LP