Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03.06.2008

Mots d'hommage

1133809513.2.jpg
PhotosLP

 

 

Je publie ici des mots d’hommage lus sur le monde des Blogs. En attendant d'en déposer ici quelques uns,  personnels, sur ma rencontre avec Dominique Autié. La magie d'internet est ce partage qui permet de lire par allleurs les mots pensés que l'on ne peut écrire.

@@@

Vous n’auriez aimé que le silence…

Celui qui clôt les bouches,

Et enclave la douleur à jamais

D’avoir perdu

Un ami exceptionnel et précieux

Les Eaux Vives

@

Le rapport qu’il entretenait aux livres et à ses contenus s’apparentait à celui d’un esthète qui nourrissait une véritable « amitié » comme aurait pu l’entendre un certain Maurice Blanchot.

Le bloc-notes Lekti-ecriture.com

 @

(…)ce qui est sûr c’est que tu nous manqueras, toi et ton blogue, dans lequel on n’entrait que sur la pointe des pieds, comme dans les anciennes bibliothèques.

Marche romane

@

Pour lui rendre hommage, relisez sa célébration du livre, L'ordinaire et le propre des livres – Petite philocalie, où se croisent son travail d’écriture et d’édition, sa passion des puces et son horreur du marketing, ses réflexions sur Internet et le numérique…, et naturellement, en filigrane, l’amour filial envers un père typographe, relieur, imprimeur.

L’esprit de l’escalier

@

Irréel. Le mot a connu des fortunes diverses dans nos colonnes ces jours-ci. Mais il s’applique pour moi à l’annonce de la disparition, si brutale, de Dominique Autié, éditeur et écrivain, qui, elle, pour irréelle, n’a rien d’imaginaire. 

Il s’applique aussi à la façon dont cette annonce m’est parvenue – par retour de courrier électronique alors que j’écrivais à un ami que je savais malade, et encore et surtout à un être qui était devenu un pionnier de l’aventure Internet (son blog était un des plus courus sur la Toile , voire pour certains un signe de reconnaissance).

MEDIAPART

@

Sa sensibilité, sa délicatesse m'ont émue,
il a encouragé mon intelligence et mon discernement.
Il ne le savait pas. Je crois n’être pas la seule dans ce cas.
Il m'a émerveillée par le raffinement généreux de sa réflexion,
par sa façon d'appréhender le monde et l'Homme,
la beauté et la laideur.
Il faisait partie des passeurs, des éveilleurs

Voyage dans les mots

 

@@@

 

 

Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (16) | 07:10 |  Facebook |  Imprimer |

Commentaires

Tres beaux ces textes bonne journée

Écrit par : mamita | 03.06.2008

Juste un silence, au passage. Bises, LP.

Écrit par : Marie | 03.06.2008

C'est très bien ce que tu fais là,car nous n'allons pas sur tous les blogs. merci !!

Écrit par : patriarch | 03.06.2008

Dominique éveillait le meilleur de soi en chacun.

Écrit par : oceania | 03.06.2008

J' ai fait l' heureuse rencontre de Dominique Autié, par accident,par hasard, mais était ce bien un hasard, comme il me le faisait remarquer ?
Nous étions en avril 2007, alors que je parcourais la Toile, à la recherche d' articles sur l'Abstinence, je survolais un océan de mots, juste avant d' être accroché à la branche de son blog.
Merveilleux blog, foissonnant d' intelligence, mais surtout débordant d'humanité.Je découvris une rubrique Alcoolisme abstinent, et ma surprise fût grande d'y découvrir des textes qui me touchaient, me bouleversaient autant.
Dominique écrivait comme un dieu, et il me fallût du courage pour oser lui écrire et le remercier, en lui joignant quelques mots de mon océan de pensées.
Le 4 avril 2007, Autié me laissa un merveilleux message, me remerciant et la promesse qu' aprés m' avoir lu, il reviendrait vers moi.Avant de signer, il indiqua "Fraternellement", expliquant un peu plus bas le sens qu'il affectait à la formule.
Dominique revint vers moi, et me fit l' extraordinaire cadeau de me consacrer un bout de son îlot virtuel, pour y mettre mon texte "lettre aux sceptiques" avec une photo, choisie par ses soins.
Par la suite, au gré de ses textes, mes commentaires allaient réguliérement se succéder sur son blog, notamment avec le Professeur Sztulmann sur la psychanalyses.Nous échangions régulierement.J' en étais heureux et en suis fier.
Autié permit aussi ma rencontre avec louis Paul, une autre merveilleuse rencontre, et sur "au milieu coule une riviére", Dominique nous laissa un petit mot,avec une citation de Ramuz.
Dominique , Louis et moi sommes "fréres de douleurs", pour avoir traversé les mêmes tumultes, au péril de nos vies,et sans nous connaître , nous nous reconnaissions.Mais surtout nous étions et sommes "fréres d' Abstinence", Dominique tenait absolument à cette notion d' Abstinence, il trouvait injuste le traitement qu' il lui était reservée...sa restriction.
Chaque matin, je consultait son blog, celui de Louis-Paul et une autre merveille "le Stalker",un blog prodigieux, que Dominique appréciait et encore d'autres comme Eaux vives,....tout ceci pour dire que mon esprit fût aggrandi à sa rencontre, que mon ignorance fût également "justement" proportionnée,que je partage son amour des Mots, des gens qui sont dérriere ses Mots.
J' aimais, j' aime Autié comme un frére, et il me le rendait bien, me le rend bien.
A toi Louis Paul, dont je peux mesurer la peine,je t' écris.

"Fraternellement,"

Dominique W

Écrit par : Dominique W | 03.06.2008

Merci pour cet hommage, merci pour tous ces mots

Écrit par : noelle | 03.06.2008

C'est un très bel hommage .Toutes mes pensées vont pour sa famille et ses amis.

Écrit par : nina | 03.06.2008

Le commentaire de Dominique W est très touchant. Il parle de gens que je ne connais pas puis tout est relié avec Louis-Paul que je connais et du coup on finit par être avec tous.
"... dont je peux mesurer la peine". C'est chaud.

Écrit par : Claudiogène | 03.06.2008

Chemins de vie et chemins de traverse.

Lorsque les grains réunis forment le "tout".

Dominique en était le ciment par la simplicité, la générosité, et le vécu.

J'aime "frères de douleurs" employé par Dominique W.

Merci Louis Paul

Écrit par : Claude | 03.06.2008

De toi, Louis-Paul et de Dominique W
je retiens le mot "humanité"
nous en avons tous tellement besoin.

Écrit par : Rosa | 03.06.2008

beaucoup d'émotions dans ces mots.

Écrit par : cristina | 03.06.2008

Très bel hommage, maintenant que nous sommes voisins,aujourd'hui encore des photos d'Oléron, il m'en reste encore dans ma besace......

Bisous
Françoise

Écrit par : Françoise du Var | 04.06.2008

Que de très beaux textes... J'aime bien le dernier, je ne sais pas à qui il s'adresse. aujourd'hui sur quai des rimes il y a un nouveau poème sur l'amitié. J'espère qu'il te plaira. Bises

Écrit par : Eglantine | 04.06.2008

C'est vrai qu'il y a des blogs qu'on consulte religieusement, on entre sur la pointe des pieds, j'aime bien. Bises

Écrit par : Martine | 04.06.2008

très beau blog et très belle idée que de reprendre des commentaires de blogs ! Il y a de petites merveilles.

Écrit par : jacques robert | 04.06.2008

Lu ce matin, peut-être ferais-je une mise à jour de cette Note.

"S'il reste jamais quelque chose de la blogosphère en général, et particulièrement de ce qu'il appelait lui-même notre "archipel" (solitudes en communication les unes avec les autres, mais solitudes tout de même), nul doute que sa voix sera de celles qui continueront de résonner longtemps, en écho de son oeuvre littéraire et de son ouvrage d'éditeur. J'avais été frappé par son humilité et sa gentillesse extrême, dont on retrouve le témoignage dans tous les hommages de ces derniers jours."

OrnithOrynque

http://ornithorynque.hautetfort.com/archive/2008/06/01/dominique-autie.html

Écrit par : LP | 05.06.2008

Les commentaires sont fermés.