Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18.03.2008

L’ardeur et l’imagination

 

1302085809.jpg

 

4 / L’ardeur et l’imagination. 

Cette année là 1968 et à quelques jours du printemps  (20 mars au calendrier et le 22 du coté de Nanterre !), un grand Monsieur de la presse écrivait  ce qui allait devenir l’éditorial le plus célèbre du journal Le Monde. Cette chronique prémonitoire se terminait par un vibrant appel à « l’ardeur et l’imagination ».  40 ans plus tard…et à deux jours du printemps 2008, je vous laisse (re)lire ces lignes. Morceaux choisis :

Trois extraits de l'éditorial de Pierre Viansson-Ponté, écrit le 14 mars 1968 et publié dans  Le Monde daté du 15 mars 1968.

Quand la France s’ennuie… 

"Ce qui caractérise actuellement notre vie publique, c'est l'ennui. Les Français s'ennuient. Ils ne participent ni de près ni de loin aux grandes convulsions qui secouent le monde."(…)

"Seuls quelques centaines de milliers de Français ne s'ennuient pas : chômeurs, jeunes sans emploi, petits paysans écrasés par le progrès, victimes de la nécessaire concentration et de la concurrence de plus en plus rude, vieillards plus ou moins abandonnés de tous. Ceux-là sont si absorbés par leurs soucis qu'ils n'ont pas le temps de s'ennuyer, ni d'ailleurs le cœur à manifester et à s'agiter. Et ils ennuient tout le monde. La télévision, qui est faite pour distraire, ne parle pas assez d'eux. Aussi le calme règne-t-il. " 

1107270903.gif
Une des affiches de mai 1968

(…)

" Le vrai but de la politique n'est pas d'administrer le moins mal possible le bien commun, de réaliser quelques progrès ou au moins de ne pas les empêcher, d'exprimer en lois et décrets l'évolution inévitable. Au niveau le plus élevé, il est de conduire un peuple, de lui ouvrir des horizons, de susciter des élans, même s'il doit y avoir un peu de bousculade, des réactions imprudentes.
Dans une petite France presque réduite à l'hexagone, qui n'est pas vraiment malheureuse ni vraiment prospère, en paix avec tout le monde, sans grande prise sur les événements mondiaux, l'ardeur et l'imagination sont aussi nécessaires que le bien-être et l'expansion. "(…) 

Pierre Viansson-Ponté
 

1508515104.jpgVous pouvez retrouver l’intégralité du texte sur Internet mais je ne saurais que trop vous conseiller le Hors-Série Le Monde 2 : des textes passionnants sur les « Révolutions »  dans le monde et dans tous les domaines. Et des photos superbes du magazine Life. A cette époque le quotidien français du soir ne publiait pas de photos et le magazine américain qui n'existe plus en version papier était un must pour les passionnés de clichés photographiques.

"Nous avons décidé d'élargir l'angle et d'observer ce que fût la planète cette année-là" écrit l'éditeur.

Dans quelques jours, ce sera l’explosion d’ouvrages en tous genres mais il sera difficile de s’offrir mieux et plus complet.

 

LIEN: Mes trois  autres Notes publiées dans "cette année là, 1968"

17.03.2008

J-3

139780732.jpg
PhotosLP
Arrière pays niçois, le 16 mars 2008
Jeudi 20 mars : date officielle du début du printemps.
Festival de Romans,  LE VOTE CONTINUE pour Méailles et ses environs

Merci, et bon début de semaine.

Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1) | 07:11 |  Facebook |  Imprimer |

15.03.2008

Maillot de bain et littérature, neige et galets, et vote

1828978627.jpg

Je passe dans un grand centre commercial pour acheter un livre, une édition qui vient de sortir en poche. Pour accéder au rayon librairie, il me faut traverser celui …des maillots de bain.  Un peu surpris, je me dis que ça continue cette société de conso qui vend les cartables de la rentrée des classes fin juin, les guirlandes de noël en octobre et les galettes des rois à la mi-décembre ! Bon, la dame est gentille mais elle  ne l’a pas mon bouquin. Je monte à  la librairie de l’étage, en fait où j’aurais du me rendre  de suite,  trouve mon bonheur et sors à l’air libre dire bonjour à la mer, juste en face au bout du parking.

Sur la plage devant moi, point de maillots,  juste quelques admirateurs (trices) comme moi des douces vagues de mars au moment de la pause repas. Je poursuis mon chemin et soudain, je le vois ! Et me rends à l’évidence,  il n’ont peut-être pas tout à fait tort de vendre des maillots, un monsieur devant moi à l’air bien décidé de profiter des rayons de soleil de cette mi-journée.

342389395.jpgDe l’autre côté, au loin derrière la ville, les montagnes  enneigées me rappellent le temps des années 80 où je plongeais dans la grande bleue après une journée de ski. Je me dis que j’ai bien de la chance de pouvoir profiter ainsi des joies de la mer et de la montagne.

Pour quoi voterais-je dimanche, neige ou galets ? *

 

PhotosLP: Le 12 mars 2008

1638533745.jpg

* Ceci n’est pas un appel à déserter les urnes (voir ma note de samedi dernier).

Non, c’est tout simplement que "mon maire à moi",  il est déjà (ré) élu.

Et à propos de votes, n’oubliez pas  celui pour le Festival de Romans .

Méailles et ses Environs a  besoin de toute votre mobilisation pour passer le 1er tour

dans la catégorie Blog passions.

POUR VOTER C'EST ICI

Cliquez sur « voter pour Méailles et ses Environs, saison 2 », Saisissez votre adresse Internet dans la fenêtre « Veuillez saisir votre e-mail pour valider votre vote. Vous recevrez presque instantanément un courriel pour confirmez votre vote.

MERCI 

Publié dans Actu | Lien permanent | Commentaires (14) | 00:10 |  Facebook |  Imprimer |