Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17.05.2008

L'autre Cannes

1820083688.jpg
PhotosLP

Cannes, le festival et chaque année, le même rituel que je décrivais dans ma Note du 17 mai l’an passé :

 La Côte d’Azur en mai prend déjà ses « habits » d’été. C’est perceptible depuis quelques jours et un signe ne trompe pas : le luxe naviguant se pose sur la mer, bien en vue le plus près possible du rivage. Le Paris des « montre toi » descend à Cannes, et la Croisette se transforme en un gigantesque plateau télé, le temps d’un festival.(...)

Je rajouterais qu’ils arrivent presque en maillot, provoquant les regards moqueurs de ceux qui habitent ici et SAVENT EUX, que chaque année, « pour  Cannes », IL PLEUT !

En fait il pleut  la première semaine et si le festival  dure une dizaine de jours, le mauvais temps lui ne dure jamais autant.

 

353880250.jpg

Un samedi de 2004, il faisait donc un beau soleil sur la Croisette. C ’était l’année où les  intermittents du spectacle s’étaient eux aussi « invités » au festival. Ambiance un peu soixanhuitarde et bon enfant en ce début d’après-midi. Cela n’allait pas durer, j’ai pris quelques clichés et ai vite compris qu’il fallait mieux ranger mon matériel.

Une poignée de manifestants qui bloquent une place, des forces de l’ordre en nombre démesuré et déjà la charge et un cameraman télé jeté à terre. Je n’en revenais pas, les bons vieux cannois non plus d’ailleurs!

Et c’est une association de mots (Cannes, 1968…Cannes et mai 68 …) qui a fait remonter ce souvenir en moi.  Alors, j’ai ouvert un album et ai retrouvé cette photo, argentique! Et, voulant savoir si cette affaire était relatée quelque part sur le Net, je suis tombé sur cet article de Libération. No comment !

 

1316902689.jpg
 PhotosLP

J’ai oublié de parler cinéma, ce sera pour une autre fois.  Et puis pour les voir à Cannes les films, c’est un peu galère où tout simplement je ne suis pas assez passionné par ce festival.

Le cinéma non plus, je n’en ai pas parlé mais cela ferait   bien l’objet d’une autre Note: les Laurel et Hardy de mon enfance sous chapiteau en Bretagne, le cinéma de quartier nantais de mon adolescence, les VO du quartier latin ou plus tard du Méliés et du Mercury  (Nice) C’était le temps du grand cinéma italien, et le temps où mes yeux supportaient bien les sous-titrages!

Aujourd’hui, je n’aime pas trop aller dans ces grands complexes intégrés aux centres commerciaux et j’ai la chance d’avoir un cinéma à Cagnes à deux pas de chez moi.

De « Mes films » non plus, je n’en ai pas parlé…mais ils sont là, la plupart en K7,  quelques uns en DVD et de temps en temps, c’est bon aussi de se faire une toile chez soi. Surtout quand dehors il pleut.

.

1133809513.2.jpg

PhotosLP-2008

PHOTOS DE CETTE NOTE:
Argentiques prises en 2004 pour les 3 premières.
Numérique mai 2008 la dernière.

LIENS:

Presque rien à voir quoique…

A propos d’intermittent, « mon petit frère » vient de publier plusieurs notes sur son Blog,  
et je vous laisse le soin de découvrir le thème de son Expo de l’an passé.

14.05.2008

14 mai

1040288626.jpg
PhotosLP

Le 14 mai 2007, j’écrivais sur ce Blog :

Je n’imaginais pas le travail que cela pouvait représenter. Je n’imaginais pas non plus la richesse des rencontres qu’elle allait susciter. S’il est encore impossible pour moi de prendre le recul nécessaire, je voudrais juste reprendre la dernière phrase de l’article de Nice-Matin paru hier :

« (…) Car derrière de simples images, il y a toujours une histoire. Avec de vrais gens, de vraies vies. »

1302085809.4.jpgCe 14 mai 2008,  je peux enfin  parler aussi un peu de moi et de ces dernier jour d’avant l’Expo, il y a un an. Une  trentaine de clichés  à disposer dans cette grande salle de la Mairie annexe du Cros,  et ce qui me paraissait « simple comme bonjour » apparaît beaucoup plus compliqué entre cimaises, choix de disposition des cadres et... et …et…

Je vous passe les détails et voudrait juste remercier encore une fois ma compagne qui tout en m’aidant activement, relativisait quelque peu mon stress.

Cette expo qui va commencer après quatre mois à arpenter ce village de pêcheurs, matin ou soir dans les heures de belles lumières d’hiver et de début de printemps.

Le Cros de Cagnes avec ses ruelles, son église et les premiers lampadaires de la nouvelle promenade, photos de nuit aussi.

Le Cros et son port, un des trop rares endroits de la Côte d’Azur où je retrouve ces filets et cirés jaunes ancrés(sans jeu de mots) au plus profond de moi, « Breton exilé  sur la Côte d’Azur » comme j’aime dire en plaisantant (à moitié).

1978298749.jpg
 PhotosLP

Le Cros de Cagnes et son marché, ses joueurs de boules et la façade de cordonnier disparu.

Ces clichés, mélange de détails à  forte symbolique et de plans larges, terre et mer, tradition et renouveau.

367852861.jpgEt cette barque sur l’affiche dont il faudrait que je raconte l’histoire. Les histoires car la barque a son histoire et la  photo aussi.

Voilà, tout est prêt, le reste est une autre histoire.

Ce n’est plus la mienne mais celles des photos qui se mettent à parler à travers les anecdotes des visiteurs, les expressions de leurs visages devant un cliché pour eux pas comme les autres. C’est le moment du partage, c’est la vie du cordonnier que l’on  raconte, ce sont les souvenirs d’enfance de l’habitant  qui reviennent, ou encore cette photo, abstraite qui raconte d’autres histoires, d’autres contrées.

1726751258.jpg
PhotosLP

 

 

UN LIEN

POUR DECOUVRIR LE CROS DE CAGNES 

Afin d'assurer la promotion et la valorisation de leur petit village, des Crossois ont créé en Juillet 1995 une association (loi 1901) donnant naissance à la " Commune Libre du Cros de Cagnes.

Ce sont eux qui assurent également et avec beaucoup de dévouement et de gentillesse la préparation et le service lors des nombreuses expositions qui se déroulent à la Salle de la Mairie annexe du Cros de Cagnes.

 

LIRE

Les lignes écrites pour cette exposion.

 

Message (mise à jour du 15 mai)

 

1594068548.jpg
PhotosLP(*)

Retour et reprise du travail…Et  y en a des choses à voir sur la blogosphère,   des commentaires à lire, des courriels plus personnel également.

Je viendrais donc vous rendre visite ces prochains jours en  prenant le temps de m’attarder sur vos mots et vos photos.(*)

Je le ferais dans cet espace temps du petit matin que je consacre à ces  découvertes et  partages. Je le ferais en prenant le temps et c’est pourquoi, je viens dés à présent vous remercier ici de  vos passages et de vos commentaires.  .

Un merci « collectif » en attendant de venir m’attarder avec plaisir sur vos sites.

Louis-Paul

(*)Du temps aussi pour classer toutes  ces photos des "promenades fleuries" et vous en faire partager quelques clichés. Comme écrit sur le poème:

"Du partage du moment

Album (s) d'instants présents."

 

Mise à jour du 15 mai: Un LIEN vers une mosaïque  de printemps en Haute Provence.

Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) | 00:05 |  Facebook |  Imprimer |