Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12.03.2017

Ma photo pour "Exode(s)"


Émancipe-toi de l’esclavage mental

Nul autre que nous-mêmes ne peut libérer nos esprits

Exode(s)_LP Fallot.jpg


Si vous êtes dans la région de Nice, ne manquez pas l’exposition collective "
Exode(s) " que l’on peut voir jusqu’au 15 avril.
(1)


exode(s),exposition,st pierre d'arènes,artistes,bob marley,rédemption song,mémorial,esclavage,nantesJ’y participe avec une création graphique et je remercie Lora pour son aide. C’est un grand format -
la photo fait 60x85 et le tout avec bordure 70x100 - réalisé à partir d’un de mes clichés pris au Mémorial de l’abolition de l’esclavage à Nantes et la chanson de Bob Marley (Rédemption song) fait partie des textes que l’on peut voir et sur site et sur le site Internet. Il apparaît  dans sa traduction française en surimpression. L’idée est qu'on puisse découvrir le texte au fur et à mesure, pas au premier coup d’œil mais en s'y intéressant de près.







La photo ci-dessous a été  prise durant la messe des artistes(Voir ma Note précédente)., l'expo elle se poursuit jusqu'au 15 avril.  


exode(s),exposition,st pierre d'arènes,artistes

Photographies Louis-Paul Fallot et pour celle de la m
ise en place de l'expo, Valérie Cheno



(1) Exposition : EXODE(s) : 150 œuvres des artistes de la scène azuréenne
Ouvert tous les jours de 8h à 20h, église Saint Pierre d'Arène, 62 rue de France à Nice
jusqu'au dimanche 16 avril 2017, entrée libre.

 

10.05.2013

Nantes, le Mémorial de l'abolition de l'esclavage

 

 Mémorial abolition de l'esclavage de Nantes-PhotosLp Fallot (15).jpg
Le Mémorial de l'abolition de l'esclavage à Nantes 
Photographies Louis-Paul Fallot, décembre 2012

 

 

Nantes en fin d’après-midi de ce 10 mai 2013: C’est sur la Passerelle Schœlcher (1) et en présence de la chanteuse de jazz Carole Alston que se déroulera la cérémonie de commémoration de l’abolition de l’esclavage. Là que commence le parcours le long de la Loire vers  un lieu unique en Europe, Le Mémorial de l’abolition de l’esclavage.


 

Mémorial abolition de l'esclavage - Nantes-PhotosLp Fallot (4).jpg

 

Mémorial abolition de l'esclavage - Nantes-PhotosLp Fallot (3).jpg

 

C’est en adoptant le 10 mai 2001 la loi dite Taubira que la France reconnaît  la traite négrière transatlantique et l'esclavage comme un crime contre l'humanité!.


Mémorial abolition de l'esclavage de Nantes-PhotosLp Fallot (16).jpg


Mais c’est depuis le 10 mai 2006 que cette journée est devenue la "journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leur abolition". Dans son discours du 30 janvier de cette année-là, le Président de la République, Jacques Chirac indique que le 10 mai honore le souvenir des esclaves et commémore l’abolition de l’esclavage.

La France est le premier Etat qui à ce jour ait déclaré la traite négrière et l’esclavage "crime contre l’humanité", elle est également le seul Etat à avoir décrété une journée nationale de commémoration. (2)

 

Mémorial abolition de l'esclavage de Nantes-PhotosLp Fallot (11).jpg



Un lieu, unique en Europe symbolise depuis 2012 cette volonté de libérer notre mémoire et de regarder en face notre histoire : C’est à Nantes le Mémorial de l’Abolition de l’esclavage qui est à la fois un monument commémoratif, une œuvre d’art et un espace public qui s’inscrit dans le cadre du projet d’aménagement urbain allant de la gare de Nantes à la Loire.  "
L’esclavage fait partie de notre histoire" déclarait Jean-Marc Ayrault alors maire de la ville : "Nantes fut le premier port négrier français au 18e siècle. La ville fonda alors une partie de sa richesse sur cet odieux trafic que nous reconnaissons aujourd’hui comme un crime contre l’humanité. Pendant longtemps, Nantes a détourné le regard de ce passé jusqu’aux années 1990, où nous avons décidé de le regarder en face. Nous l’avons alors exhumé, exploré, analysé, compris, assumé. Nous avons ainsi libéré notre mémoire. (…) " (3)



Mémorial abolition de l'esclavage de Nantes-PhotosLp Fallot (12).jpg




L’ouverture de ce lieu ayant été retardé, ce n’est qu’en décembre 2012 que j’ai pu visiter le Mémorial et prendre les photos qui illustrent cette Note.


Mémorial abolition de l'esclavage de Nantes-PhotosLp Fallot (19).jpg



A hauteur du fleuve, résonne ici les mots du poète Aimé Césaire, écrit en 1939 dans le
Cahier d’un retour au pays natal et dont l'on fêtera cette année le centenaire de sa naissance:


J’entends de la cale monter les malédictions enchaînées,

les hoquettements des mourants,
le bruit d’un qu’on jette à la mer…
les abois d’une femme en gésine…
des raclements d’ongles cherchant des gorges…
des ricanements de fouet…
des farfouillis de vermine parmi des lassitudes


 Mémorial abolition de l'esclavage de Nantes-PhotosLp Fallot (13).jpg


Peut être les plus jeunes qui viennent en ce lieu avec leur professeur préféreront être fredonner ceux de Bob Marley




Old pirates yes they rob I

Sold I to the merchant ships
Minutes after they took I
From the bottom-less pit (4)

 

Mémorial abolition de l'esclavage de Nantes-PhotosLp Fallot (17).jpg

 

Chacun ici peut prendre le temps de lire et de s’instruire, de méditer ou de prier en organisant comme il le souhaite sa visite. « Enrichir notre savoir, c'est le moyen d'établir la vérité et de sortir de polémiques inutiles. » ai-je encore lu sur l’un des sites Internet qui évoque cette journée du 10 mai.

 

 

Mémorial abolition de l'esclavage de Nantes-PhotosLp Fallot (14).jpg

 

 

(1) Une longue période d’oubli. En 1848, après de longs combats, est votée l’abolition de l’esclavage, en grande partie grâce au combat mené par Victor Schœlcher. Nantes tourne la page mais, entre cynisme et mauvaise conscience, elle est recouverte du manteau du silence et de l’oubli. (Nantes face à son histoire Extrait du site Internet du Mémorial)
(2) Vous trouverez l’ensemble des informations sur cette journée sur le site du Comité Pour la Mémoire et l’Histoire de l’Esclavage (cpmhe)
(3) A lire la genèse du mémorial sur ce site  très riche et particulièrement bien fait d’un point de vue pédagogique
(4) De vieux pirates m’ont volé, oui/Et vendu aux bateaux négriers/Quelques minutes après m’avoir tiré d’une fosse sans fond. Bob Marley, Redemption song

 

Mémorial abolition de l'esclavage de Nantes-PhotosLp Fallot (20).jpg
Les plaques sur le sol du Parcours menant au Mémorial de l'abolition de l'esclavage à Nantes
Crédit photographique de cette Note: Louis-Paul Fallot

Mémorial abolition de l'esclavage - Nantes-PhotosLp Fallot (2).jpg