Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12.03.2010

Je vote!

Résultat d’un long combat, le droit de vote est le pivot essentiel et fondamental de la démocratie. Le combat pour l’acquérir fut long, mais celui pour l’étendre au plus grand nombre fut encore plus difficile. Voter est alors aussi une forme de reconnaissance du combat qui fut mené pour acquérir ce droit. Ce droit est également une chance que près de la moitié de la planète est en droit de nous envier. (…)  

 

Fontaine de la République à Digne-PhotosLP Fallot.jpg
Photo Louis-Paul Fallot
Digne-Alpes de Haute-Provence

 

 

Extait du site du CIDEM   , quelques dates de l’histoire du vote:

 

 

1791. La France est gouvernée par une monarchie constitutionnelle mise en place par la constitution du 14 septembre

Dans ce régime, le droit de vote est restreint. Le suffrage est dit censitaire : seuls les hommes de plus de 25 ans payant un impôt direct (un cens) égal à la valeur de trois journées de travail ont le droit de voter.

 

1848. Le suffrage universel masculin est adopté par le décret du 5 mars 1848 et ne sera plus remis en cause. Sont électeurs tous les Français âgés de 21 ans et jouissant de leurs droits civils et politiques. Le droit d’être élu est accordé à tous les électeurs de plus de 25 ans. Le vote devient secret.

 

1944. L’ordonnance du 21 avril 1944 donne aux femmes de plus de 21 ans le droit de vote et rend ainsi le droit de suffrage réellement universel. Les femmes votent pour la première fois aux élections municipales de mars 1945.

 

1974. La loi du 5 juillet 1974, abaisse  l’âge de l’obtention du droit de vote à 18 ans au lieu de 21 ans.

 

 

 @@@

 

 

LIENS :  

La nouvelle collection du CIDEM : « Au café du coin ! »
des vidéos pour mieux comprendre un sujet en 3 minutes

Elections régionales : Compétences des régions Nicolas SADOUL, Secrétaire national Ligue de l’enseignement

Elections régionales : décryptage et spécificité 2010 ! Jérome DORVILLE, Chef du service politique FRANCE 3

Elections régionales : décryptage et intérêt des français ! Brice TEINTURIER, DGA TNS SOFRES

Comprendre les enjeux des élections régionales. 

 

C’est quoi le CIDEM ?

Un site pédagogique très bien fait, déjà évoqué ici dans Les témoins de la mémoire.
"L’association Civisme et démocratie – CIDEM est un collectif d’associations ayant pour but de mener toute action en faveur de l’éducation à la citoyenneté, de faire progresser la démocratie en incitant à l’engagement civique et de contribuer à ce que davantage de citoyens soient capables d’agir pour une société responsable de l’environnement qu’elle léguera aux générations futures."

Le Centre de Ressources

 

 

08.03.2010

L'espérance

L'espérance-PhotosLP Fallot.jpg

 

 

 

L'espérance

 

 

J'ai ancré l'espérance
Aux racines de la vie

*

Face aux ténèbres
J'ai dressé des clartés
Planté des flambeaux
A la lisière des nuits

*

Des clartés qui persistent
Des flambeaux qui se glissent
Entre ombres et barbaries

*

Des clartés qui renaissent
Des flambeaux qui se dressent
Sans jamais dépérir

*

J'enracine l'espérance
Dans le terreau du cœur
J'adopte toute l'espérance
En son esprit frondeur.

Andrée Chedid

Poème publié dans l'anthologie Une salve d'avenir.

L'espoir, anthologie poétique, parue chez Gallimard en Mars 2004

 

.

 

 

LE PRINTEMPS DES POETES-LOGO.jpg

 

 

 

"Disons-le sereinement, en poésie comme dans les autres domaines artistiques, la femme a le plus souvent été cantonnée à un rôle subalterne : muse, confidente, consolatrice… La valeur péjorative de l’appellation « poétesse » en dit plus que de longs discours. La question n’est pas de débattre s’il y a ou non une poésie féminine. La question est de mettre en lumière l’apport, à travers l’histoire, des femmes poètes et leur présence remarquable dans la création contemporaine. Ce pourra être aussi l’occasion de considérer les représentations du féminin dans l’imaginaire poétique, au-delà des stéréotypes de la célébration amoureuse."

Jean-Pierre Siméon

 

 

Pour le 12e Printemps des Poètes du 8 au 21 mars 2010, un éclairage particulier sera porté sur l’œuvre d’Andrée Chedid.

Andrée Chédid est née en 1920 au Caire. À 14 ans elle part en Europe. Elle revient ensuite au Caire pour étudier dans une université américaine. Elle vit à Paris depuis 1946. Elle écrit des recueils de poésie, dont certains pour enfants, des pièces de théâtres, des essais, des récits et des romans. A reçu le prix Goncourt de poésie en 2003.

 

Sur le  Site officiel du Printemps des poètes , le programme et de belles lectures. Poème et  textes de cette Note sont extraits de ce site.

 

 

Illustration:  La Baie des anges vue des collines niçoises, photo Louis-Paul Fallot