Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31.03.2011

Des tricots de rêve

 

atelier jacqueline mattéoda,haut de cagnes,cagnes,tricot,arbre,avril

 

Je l’ai surprise dans son atelier mais cela aurait pu être au pied d’un olivier ou d’un eucalyptus  son arbre préféré ; sur les galets de la plage ou assise sur un banc de la place du village. Elle tricotait.

 

 

Jacqueline MATTEODA-PhotosLP-2011.jpg
Rien de bien original me direz-vous, elle tricote depuis si longtemps. Tricot d’art s’entend et avec pour pelote, la récup des bennes à déchets.  Des pellicules de films audio ou vidéo, des rouleaux  de papier torsadés et bien d’autres choses.






A chaque tricot ses aiguilles et pour le chanvre d’une expo faite en commun (Chantier naval) , nous avions sollicité sur le net des rames de marins. Elle tricote. Et cette fois, de la laine, est-ce là un début de sagesse?  Heureusement non, l’art et l’artiste ne seraient  rien sans la douce  folie  que nous appelons poésie.


Mais que vont devenir tous ces tricots, patiemment conçus sur mesure ? Pour des petits ou  des grands, ce sera à chacun selon sa taille! Car  Jacquie va habiller les plantes à bois du Haut de Cagnes. Avez-vous écouté les arbres ? nous demande-t-elle ?  J’ai flâné dans mon village, oreilles aux aguets et me suis arrêtée au plus léger chuchotement. Légèrement « arbro » ils se plaignent de l’indifférence du regard des hommes (…)

Alors la tricoteuse d’émotions nous invite à la suivre ;  sur le trajet des arbres - élus de son cœur – elle nous contera leur histoire. Venez nombreux samedi faire rimer Jacquie et poésie. Et pour celles et ceux qui sont loin, je vous en ferais le récit..., en photographie.

 

 

Affiche sur porte-PhotosLP-2011.jpg

Photographies  Louis-Paul Fallot

 

 

EN AVRIL NE TE DECOUVRE PAS D’UN FIL

Haut de Cagnes, du Planestel à la place Grimaldi

"Je tricote mes rêves"

Mise en scène: Jacqueline Mattéoda

Acteurs : 25 arbres

Samedi 2 avril à partir de 18 heures.

 

25.03.2011

5 ans plus tard...

 Nul ne peut avoir de lien avec son prochain s'il ne l'a d'abord avec lui-même.

C.G.JUNG 

 

 

blog,blogue,louis-paul,mot,photo,anniversaire,rose,fleurs,citation

On ne prend plaisir à posséder un bien que si on le partage.

SENEQUE    

Les mots du blog de LP.JPG

 

Parce qu'une chose te paraît difficile, ne pense pas qu'il soit impossible à un autre de l'accomplir. Mais tout ce qui est possible à un autre, croisque, toi aussi, tu en es capable.

MARC AURELE 

 

Roses-PhotosLP.jpg

 

Il y a des fleurs partout pour qui veut bien les voir.

MATISSE 

 Les mots du blog de LP.JPG

 Les photos sont pleines d'histoires.

WILLY RONIS

 

23.03.2011

La maitresse d’école

Musée de Guillaumes-PhotosLP fallot.jpg

 

 

La maitresse d’école

 

A l'école où nous avons appris l' A B C
La maîtresse avait des méthodes avancées.
Comme il fut doux le temps, bien éphémère, hélas !
Où cette bonne fée régna sur notre classe,
Régna sur notre classe.

Avant elle, nous étions tous des paresseux,
Des lève-nez, des cancres, des crétins crasseux.
En travaillant exclusivement que pour nous,
Les marchands d'bonnets d'âne étaient sur les genoux,
Etaient sur les genoux.

La maîtresse avait des méthodes avancées
Au premier de la class' ell' promit un baiser,
Un baiser pour de bon, un baiser libertin,
Un baiser sur la bouche, enfin bref, un patin,
Enfin bref, un patin.

Aux pupitres alors, quelque chose changea,
L'école buissonnière eut plus jamais un chat.
Et les pauvres marchands de bonnets d'âne, crac !
Connurent tout à coup la faillite, le krack,
La faillite, le krack.

Lorsque le proviseur, à la fin de l'année,
Nous lut les résultats, il fut bien étonné.
La maîtresse, ell', rougit comme un coquelicot,
Car nous étions tous prix d'excellence ex-aequo,
D'excellence ex-aequo.

A la récréation, la bonne fée se mit
En devoir de tenir ce qu'elle avait promis.
Et comme elle embrassa quarante lauréats,
Jusqu'à une heure indue la séance dura,
La séance dura.

Ce système bien sûr ne fut jamais admis
Par l'imbécile alors recteur d'académie.
De l'école, en dépit de son beau palmarès,
On chassa pour toujours notre chère maîtresse,
Notre chère maîtresse.

Le cancre fit alors sa réapparition,
Le fort en thème est redevenu l'exception.
A la fin de l'année suivante, quel fiasco !
Nous étions tous derniers de la classe ex-aequo,
De la classe ex-aequo !

A l'école où nous avons appris l' A B C
La maîtresse avait des méthodes avancées.
Comme il fut doux le temps bien éphémère, hélas !
Où cette bonne fée régna sur notre classe,
Régna sur notre classe.

Georges Brassens Poèmes & Chansons, page 319

POINTS VIRGULE – Editions du Seuil 

Et  chanté par Maxime

  

Musée Guillaume-PhotosLP Fallot.jpg

PHOTOS: Louis-Paul Fallot

 Guillaumes (Alpes-Maritimes) 

Le musée des arts et traditions populaires

 

LIEN : Georges (expo, livre, aticle de presse…) sur Terra Philia