Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29.01.2011

Au paradis des blogueurs

 

gazelle,océania,dominique autié,blog,léo ferré

 

Jacqueline et Danielle ne se connaissaient pas mais toutes les deux aimaient les mots. Et de leurs maux elles parlaient peu, préférant cet amour partagé sur leurs sites pour l’art qu’elles magnifiaient de leurs billets. Oui, ces deux femmes se seraient parlé je crois, et j’aime à penser qu’elles auraient partagé de leurs mille envies de vivre encore un peu ; qu’elles se seraient lu quelques bons mots d’auteur en dégustant un thé bien chaud. 

L’une est partie en janvier, l’autre en juin,  de l'an passé;  elles  me (nous)  manquent. En voyageant dans les mots  de l’une, j’ai choisi l’un des plus beaux poèmes écrit par Léo Ferré. Puis cette vidéo  qui sera ma manière de vous saluer et de vous dire que l’on vous aime, Gazelle et Océania.   Et puisque l’on a bavardé un peu ici et parlé littérature, n’oubliez pas de saluer de ma part  Dominique Autié au paradis des blogueurs. Lui  qui écrivait il y a urgence à créer votre blog ...

Je ne vous ai jamais rencontré tous les trois mais j’ai cette chance de vous avoir connu.

 

 

gazelle,océania,dominique autié,blog,léo ferré

 

 

Allez s'il te plaît, chante Léo pour les Coeurs purs.

Un bateau, ça dépend comment
On l'arrime au port de justesse
Il pleure de mon firmament
Des années lumières et j'en laisse
Je suis le fantôme jersey
Celui qui vient les soirs de frime
Te lancer la brume en baiser
Et te ramasser dans ses rimes
Comme le trémail de juillet
Où luisait le loup solitaire
Celui que je voyais briller
Aux doigts de sable de la terre

    

 

28.01.2010

Les clics d’amitié

 

Les poissons rouges-Photo LP Fallot.jpg
Photo Louis-Paul Fallot

 

 

Ce n’est sans doute pas grand-chose ces petits gadgets sur les Blogs…

Pourtant…

Gazelle avait à ma demande remis  ses petits poissons.

Parfois je passais sur son Blog et sans rien dire ni écrire, je déposais quelques graines.

 « Un clic dans l'eau pour les nourrir. »

Aussi pour nourrir l’amitié.

L’amitié que je lis cette semaine sur de nombreux Blogs.