Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25.11.2016

L'Action enchaînée ou l'histoire mouvementée d'une sculpture



l’action enchaînée,mayol,sculpture,blanqui,puget-théniers
L'Action enchaînée d'Aristide Maillol en mémoire d'Auguste Blanqui 
Photographie Louis-Paul Fallot,, 31 octobre 2016, Puget-Théniers



Sur la route vers la Haute-Provence, arrêt à Puget-Théniers (1) .
Les belles lumières de la mi journée, filtrées  par les majestueux  platanes, m’invitent à commencer mon album photo automnal 2016 en fixant mon objectif  sur l’œuvre d’Aristide Maillol, l'Action enchaînée. La sculpture représente une femme nue aux bras liés derrière le dos qui contrastent avec le dynamisme du torse. Cette posture évoque l'impossibilité d'agir à laquelle Auguste Blanqui  fut contraint toute sa vie.  


Je me rends compte après coup que j’ai pris cette photo le 31 octobre. Cette date est celle commémorative des évènements de 1870. Blanqui fait partie du groupe insurrectionnel qui occupe l'Hôtel de ville parisien quelques heures ce jour-là. Il  sera  condamné à mort par contumace puis arrêté l’année suivante, le 17 mars 1871 alors que malade, il se reposait chez un ami médecin dans le Lot puis transféré et emprisonné au château du Taureau à Morlaix le 24 mai. (2)


Cette sculpture fut offerte à la ville par la section pugétoise de la Ligue des Droits de l'Homme et du Citoyen, en mémoire du révolutionnaire né  à Puget-Théniers en 1805 et donna lieu à de lieu à de nombreuses péripéties!


"En octobre 1909, la statue fut initialement implantée près de l'église, ce qui choqua une partie de la population et alluma une véritable «guerre» dans la ville. On assistait alors quotidiennement à un spectacle digne des œuvres de Pagnol : le curé, jugeant la statue trop impudique et provocante, la recouvrait d'un tissu, le maire repassait ensuite pour «libérer ce symbole de la République de l'emprise religieuse» . Le conflit s'arrêta en 1922 lorsque la statue fut transférée sur son emplacement actuel." (3)

Mais l’histoire est loin d’être finie  comme le raconte Jean-Marc Muraire (4)
Un extrait :

"Pendant l'occupation, pour éviter à l'Action enchaînée d'être fondue, on la dissimule aux abattoirs du village. La ruse est vaine et le 11 mars 1942, elle prend la route de Nice avec comme destination Hambourg. Maillol alerté, téléphone au préfet, lequel demande à son tour au ministre de l'Education nationale la grâce de la statue, et l'obtient le 26 mai 1942. Elle est stockée dans un hangar de la chaufferie du port de Nice où elle échappe par miracle aux bombardements. En septembre 1944, la statue, regagne Puget-Théniers. Aujourd'hui, par-dessus les querelles politiques et autres qui agitent périodiquement la petite cité, Marianne, comme l'ont populairement baptisée les Pugétois, est devenue le symbole de l'unité et de la fierté du village. »"


(
1) Puget-Théniers est notre traditionnelle halte sur la route vers Méailles et la Haute-Provence 
(2) Voir aussi mon billet sur Auguste Blanqui sur le blogue Terra Philiia
(3) Source site Internet  Caminà, la rando pugétoise

(4) Exposition consacrée à Auguste Blanqui à Puget-Théniers en 2005, texte que l’on peut lire sur le site www.roudoule.com


12.07.2012

Halte à Puget-Théniers

 

 Halte à Puget-PhotosLP (4).jpg

 

Sur la route de Méailles, nous faisons souvent halte à Puget-Théniers, à la frontière entre les Alpes-Maritimes et les Alpes de Haute-Provence. Je vous ai déjà raconté ce temps que nous aimons prendre sur la route de Haute-Provence. Oui, nous aimons flâner, nous arrêter, prendre le temps de l’instant présent. Et en cherchant bien sur ce Carnet, vous retrouverez d’autres photos commentées prises en cette ville natale d’Auguste Blanqui et qui est aussi le siège de l’association qui chaque été fait revivre la loco à vapeur jusqu’à Annot.

 

Ce samedi là, une halte et  une expo.  

 

 

Halte à Puget-PhotosLP (1).jpg

 

Halte à Puget donc, le temps parfois d’un repas, d’autres fois d’un morceau de pizza ou tout simplement d’un caoua pris à la terrasse face à la Fontaine dont l’eau  semble chanter à l’unisson de la Roudoule qui à quelques mètres s’en va se jeter dans le Var.

 

Halte à Puget-PhotosLP (2).jpg

 

Nous aimons aussi faire quelques pas ensuite avant de reprendre la route et cette fois, ils  nous mènent vers une expo dans  la vieille ville et la rue de l’Abbé Papon près du four communal magnifiquement restauré. 

 

 

puget-théniers,haute-provence,philippe taillard,expo

  

 Philippe Taillard  prend le temps de nous raconter la genèse de chacune de ses œuvres qu’il expose ici   jusqu’à la mi-juillet (il sera ensuite à Entrevaux).  Avant tout un amoureux de la nature, au cours de ses pérégrinations son œil saisi le mouvement de la branche morte de l’arbre éternel. Alors, il en fait émerger, doucement, tendrement, la force de vie, celle qui fait se redresser les hommes qui marchent pour prendre part au combat de la vie. Extrait de son  blogue  TAILLARD Sculpture).

 

Expo des sculptures de Philippe Taillard  à Puget-Théniers.jpg

 

 

Voilà, il est temps de reprendre la route après  un dernier regard  sur la place vers  la statue de Maillol "l'Action enchaînée", hommage à l’enfant du pays  Auguste Blanqui, celui qui créa en 1880 (clin d’œil à mon ami Alain) le journal Ni Dieu ni maître.  

Et en face dans son hangar, la vieille loco à vapeur se prépare sans doute elle aussi au voyage, celui qui mène vers Annot, son vieux pont romain, ses joueurs de boules et ce quotidien posé sur la table du café du commerce et qui titre Le repos c’est maintenant 

 

Nota: J'ai consulté quelques anciennes Notes avec plaisir en rédigeant ce billet. Vous les retrouverez en cliquant sur les LIENS. J'ai aussi cherché des photos notamment de la statue de Maillol et ce que je craignais s'est vérifié:  "Quel bazar" (comme dirait Arno) dans mes dossiers photos!!! Alors, le repos sera aussi de faire un peu de classement dans toutes ces images...

 

 ,

Halte à Puget-PhotosLP (3).jpg

PhotosLP Fallot,

 Puget-Théniers le 7 juillet 2012