Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28.06.2006

L'ego, le Soi et le mandala

Je mets en ligne cette note, en ce jour,  mercredi  d’anniversaires

 

 en pensant très fort

 

 à mes deux ami(e)s P  et  D

 

à qui j’offre ce « mandala de la nature ». Et à travers eux,  à celles et ceux qui  cherchent et développent

 

« LA  GUÉRISON DES ÂMES »

 

 

medium_Copie_de_Mandala_de_la_nature_Anniversaires_P_et_D_2006_juin_28.jpg
PhotosLP

 

 

Extrait du livre:

 C.G JUNG ET LA SAGESSE TIBETAINE

Orient Occident

 publié chez le relié Poche, 2006

L’auteur, Radmila Moacanin,  psychothérapeute du centre médical

de l’University of South California, exerce actuellement à Los Angeles.

 

« (…) À mesure que se crée la personnalité élargie, la conscience s ‘épanouit et se transforme, et un nouveau centre de la personnalité émerge – le Soi -, tandis que diminuent les tendances de l’ego. Le nouveau centre attire alors à lui, à la manière d’un aimant, tout ce qui appartient en propre, véritablement et authentiquement, à la personnalité, tout ce qui fait son unicité. L’intégrité et l’unité de l’individu s’établissent progressivement, à partir de ce plan originel et fondamental, et tout ce qui est inessentiel,  superflu et imposé tombe de lui-même. A ce stade, l’ego, qui s’est développé en réponse aux pressions et aux diktats du monde extérieur et de l’environnement culturel, se soumet, et laisse se manifester les pressions, aspirations et exigences du monde intérieur de l’individu : il laisse s’exprimer l’être intérieur, l’âme, le Soi. Ainsi l’ego se trouve-t-il sacrifié au profit du Soi ; l’existence terrestre a acquis un sens, l’individu est entré en contact avec le spirituel. Sa condition initiale inconsciente s’est transformée en conscience supérieure et le cercle de la personnalité, dont la mandala est le symbole, a été bouclé, accompli. (…) »

 

 

Extrait du glossaire du livre cité, partie  Jung:

ego structure complexe d’idées constituant le centre du champ de conscience d’un individu et possédant un haut degré de continuité et d’identité.

Soi le centre de la personnalité, symbole de plénitude ; le principe d’orientation et de génération du sens ; l’accomplissement du développement psychique.

mandala mot sanscrit signifiant cercle ; stucture composée de carrés et de cercles symboliques.

 

Faites vous plaisir,

Tapez mandala sur un moteur de recherche

et laissez vous porter par les mandalas:

 

medium_mandala_128.jpg

medium_mandala1.jpg 

medium_sacredcentresb1.jpg
Sur le livre:
Un des sites sur Jung
...

13.05.2006

Poétique de la rêverie

 

Cette note, 

Toi        Moi       Nous

 

 

medium_reveries_sur_l_eau.3.jpg

 

" C'est à l'animus qu'appartiennent les projets et les soucis, deux manières de ne pas être présent à soi-même. A l'anima appartient la rêverie qui vit le présent des heureuses images. Dans les heures heureuses, nous connaissons une rêverie qui se nourrit d'elle-même, qui s'entretient comme la vie s'entretient. Les images tranquilles, dons de cette grande insouciance qui est l'essence du féminin, se soutiennent, s'équilibrent dans la paix de l'anima… La rêverie pure, comblée d'images est une manifestation de l'anima… En tous cas, c'est dans le royaume des images que, philosophe songeur, nous cherchons les bienfaits de l'anima. Les images de l'eau donne à tout rêveur des ivresses de féminité… mais le philosophe au travail, dans la clarté lumineuse du jour, suit les chemins que dessine l'animus : je ne suis pas le même homme selon que je lis un livre d'idées où l'animus se doit d'être vigilant, tout prêt à la critique, à la riposte, ou bien si je lis un livre de poète où les images doivent être reçues dans une sorte d'accueil transcendantal des dons "

Gaston Bachelard, Poétique de la rêverie

 

 

Anima

Archétype de l’inconscient collectif qui symbolise la partie féminine inconsciente de l’homme.

Animus

Archétype de l’inconscient collectif qui représente la partie masculine de la femme.

03.05.2006

Etre

Le ciel ne donne pas sans raison

la vie à l’homme,

medium_p4300238.jpg

 

la terre ne produit pas

 

d’herbe sans racine.

 

 

Proverbe chinois

medium_p5010261.jpg

J'ai pris ces photos le 30 avril et le 1er mai.

 Deux liens si vous désirez poursuivre ces promenades sur le Blog de Méailles:

Promenade du soir

Promenade du matin