Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03.06.2009

L'humilité

 

Humilté-PhotosLP-P1160213 - Copie.JPG

 

 

 

 

L’humilité est une perpétuelle paix du cœur.
C’est n’avoir point de trouble, c’est n’être jamais fâché
ou vexé, irrité ou endolori.


C’est ne m’étonner de rien qui puisse m’arriver, ne rien
ressentir comme étant dirigé contre moi.


C’est rester calme, quand personne ne me loue et, si je
suis avili ou méprisé, trouver en moi un lieu béni où je
puisse me rendre, fermer la porte, m’agenouiller devant
mon Père en secret, être en paix.


Comme au sein d’une mer profonde et calme, quand
Tout autour de moi semble trouble.

Robert Holbrook Smith

Plus connu sous le pseudonyme de Dr BOB
Co-fondateur des "Alcooliques anonymes"

 

 

 

 

 

01.04.2009

Végétal

 

herbe-PhotosLP.jpg
Photo Louis-Paul Fallot

 

 

Au nom de toutes les mauvaises herbes du monde, je remercie mon éditeur de publier des extraits de nos journaux intimes.
En effet, la vie devient pour nous chaque jour plus difficile. Les seuls qui souffrent comme nous de l'ignorance sont les intellectuels, dans le monde entier. Si nous, les mauvaises herbes, nous voulons donner au monde un peu de couleur, montrer qu'être pauvre ne veut pas dire être malheureux, les intellectuels sont des gens persuadés qu'avec leur art ils seront capables, sinon de changer ce monde, du moins d'apporter un peu plus de justice, montrer que la vie dans tous ses aspects témoigne du miracle de vivre.
Oui, nous les mauvaises herbes et les intellectuels, nous portons en nous les seuls germes qui un jour seront le début de la création d'un paradis sans pommier et sans serpent.

 

Gottfried Honegger
Le journal sentimental d'une mauvaise herbe.(4ème de couverture)

 

A Lire, la présentation du livre et l’Avant-propos par Gilles Farge

 

 

 

AUTRE LIEN: 

 

 

Affiche Expo VEGETAL ART.jpgSur mon Blog PhotosLP: 

Extrait du Texte de présentation de  l’exposition VEGETAL’ART présentée simultanément

à l’Atelier du Chat Rafi et au restaurant Entre Cour et Jardin, au Haut de Cagnes.

Du 2 avril au 4 mai 2009.

J'en reparlerais...Accrochage ce jour!

18.02.2009

Un livre d'actualité

Palais de l'Elysées-PhotosLP.JPG
Palais de L'Elysée
PhotosLP

 

 

 

Ce qui est nouveau, (...), est l’omniprésence, dans les arguments justifiant telle ou telle décision, des raisonnements économiques. Il ne s’agit pas seulement d’arrondir son bas de laine, mais d’insérer l’essentiel de son existence dans le processus de la concurrence, de la compétition,  où les maîtres mots sont rentabilité et victoire du meilleur.

L’objectif affiché est de devenir un « gagnant », comme si un gagnant n’était pas, par définition, un producteur de perdants. En nous présentant cette attitude de combat permanent de chacun contre l’autre, comme une conséquence nécessaire de la « lutte pour la vie » qui s’impose à tous les êtres vivants, les économistes ont enfermé les hommes d’aujourd’hui dans une logique aboutissant à l’échec final de tous.

Albert Jacquard 

 

En ce jour de « table ronde » au sommet de l’Etat sur « La crise », des évènements sociaux aux Antilles et à la veille de la journée de mobilisation des étudiants et  personnels de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche, j’ai trouvé que ce passage *d’un livre publié en 1995 - (...) dans la société de cette fin de siècle - n’avait  pas pris une ride.

D’ailleurs, cette réflexion vaut pour tout ce livre,   3,80 euros en Livre de Poche. A lire ou relire.

 

 

  

J'accuse...Albert .Jacquard.jpg

*Page 70,

J’accuse l’économie triomphante

Albert Jacquard