Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10.06.2010

Il est des Notes...

 

Une trace ineffaçable n’est pas une trace.

Jacques Derrida

Extrait de L'écriture et la différence

 

Une trace sur un muret-PhotosLP Fallot.jpg

PhotosLP Fallot

Mai 2010

 

 

Lire la suite

08.05.2010

La glycine (Sur un poème de Sabine Sicaud)


...Sur un poème de Sabine Sicaud (*)

Dès l'âge de 6 ans Sabine griffonne des poèmes et parle aux arbres, aux plantes aux animaux qui l'entourent et dont elle paraît connaître l'âme.

 

GLYCINES-CAGNES- 2010-PhotosLP FALLOT (2).jpg

 Ô beau pied de glycine
Qui rampes sur le toit!
Glycine en fleurs, tendre glycine – bleu pavois
Des grilles, des balcons, des murs trop neufs, des toits
Trop vieux – souple glycine!
 
Ce matin, sous le ciel frémissant comme toi,
C’est dans tes grappes et tes feuilles,
Tout le miracle bleu du printemps qui m’accueille!

 

GLYCINES-CAGNES- 2010-PhotosLP FALLOT (4).jpg

 En papillons, du bleu s’effeuille…
Du bleu… du bleu nuancé de lilas,
De violet si doux qu’on ne sait pas
Si l’on voit des touffes d’iris ou de lilas.

 Par terre est un champ de pétales.
Jacinthes, violettes pâles?
Non, mais, en l’air, une guirlande qui s’étale,
Qui s’effrange, qui glisse en gouttes de satin…

GLYCINES-CAGNES- 2010-PhotosLP FALLOT (8).jpg

Il pleut mauve. Il a plu cette nuit, ce matin.
La terre est mauve; l’herbe mauve. Le jardin
Est un jardin pareil à ceux que j’imagine
Autour d’un petit pont sur des lotus, en Chine.

Jardins d’Asie… Ombre au pied des collines,
Toits retroussés, bassins fleuris et murmurants…
C’est comme un frais bonheur inconnu qui me prend,
Un bonheur du matin, fait d’air si transparent,
De couleurs et d’odeurs si fines,
Qu’on y sent toute l’âme en fête des glycines!


GLYCINES-CAGNES- 2010-PhotosLP FALLOT (5).jpg

 Ô glycine, collier des gouttières chagrines,
Manteau léger du parc aux grands escaliers blancs
Et de la pierre des vieux bancs
Devant les chaumes en ruines;

GLYCINES-CAGNES- 2010-PhotosLP FALLOT (6).jpg

 - Treille aux raisins d’azur, festons d’argent,
Vitrail d’évêque où chaque palme dessine
Entre des pendentifs d’améthystes, en rangs;
Flocons d’encens, clairs sachets odorants,
Qui tombent sur mon front, sur ma poitrine,
Comme un présent de mai!
- Glycine,
Dont le nom grec veut dire : doux, douceur,
Vin sucré… dont le nom est comme une liqueur,
Comme un parfum dans la brise câline,
Dont le nom, doucement, glisse comme tes fleurs,
Je te salue au seuil du Bel Été, Glycine…

 

GLYCINES-CAGNES- 2010-PhotosLP FALLOT .jpg

(*)
Sabine Sicaud, Poèmes d’enfant,

Poitiers, Cahiers de France, 1926

 

Sabine Sicaud sur Les poètes.net

 

 

 

 

GLYCINES-CAGNES- 2010-PhotosLP FALLOT (7).jpg
 
Les glycines  à Cagnes sur Mer, avril 2010
Photographies  Louis-Paul Fallot
 

27.03.2010

the cat on the roof

 
Un chat sur le toit-PhotosLP FALLOT.jpg

 

 Je signe l'exil planétaire

des heures passant pour renaître

mon regard  est horizontal

sur la ligne lointaine

 

si je revenais ?

si  tu repartais ?

 

Des ardeurs prolétaires

seras-tu maitre ?

Des douceurs félines

seras-tu esclave ?

 

je t'attends .

Moi de mon toit

toi dans les caves

à quelques pieds sur terre .

 

Un poème d'Alain Allain

sur une de mes photos.

Inédit-Mars 2010