Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23.12.2007

Du Temps et de l'Amour

 

88a79bed1b3e3bab40f5ad0a9eb9c3de.jpg
PhotosLP Fallot

 

Le conte de l’amour et du temps

Il était une fois, une île où tous les différents sentiments vivaient : le Bonheur, la Tristesse, le Savoir, ainsi que tous les autres, l’Amour y compris. Un jour on annonça aux sentiments que l’île allait couler. Ils préparèrent donc tous leurs bateaux et partirent. Seul l’Amour resta. L’Amour voulait rester jusqu’au dernier moment. Quand l’île fut sur le point de sombrer, l’Amour décida d’appeler à l’aide.

5f835debd9aa99fbaf70a46f1e116cfe.jpgLa Richesse passait à côté de l’Amour dans un luxueux bateau. L’Amour lui dit, "Richesse, peux-tu m’emmener ?" "Non car il y a beaucoup d’argent et d’or sur mon bateau. Je n’ai pas de place pour toi."

L’Amour décida alors de demander à l’Orgueil, qui passait aussi dans un magnifique vaisseau, "Orgueil, aide moi je t’en prie !" "Je ne puis t’aider, Amour. Tu es tout mouillé et tu pourrais endommager mon bateau." La Tristesse étant à côté, l’Amour lui demanda, "Tristesse, laisse moi venir avec toi.". "Ooh... Amour, je suis tellement triste que j’ai besoin d’être seule !" Le Bonheur passa aussi à côté de l’Amour, mais il était si heureux qu’il n’entendit même pas l’Amour l’appeler !

 

5b14054f78ff54a3f96c84d0bb7f9438.jpgSoudain, une voix dit, "Viens Amour, je te prends avec moi." C’était un vieillard qui avait parlé. L’Amour se sentit si reconnaissant et plein de joie qu’il en oublia de demander son nom au vieillard. Lorsqu’ils arrivèrent sur la terre ferme, le vieillard s’en alla. L’Amour réalisa combien il lui devait et demanda au Savoir "Qui m’a aidé ?" "C’était le Temps" répondit le Savoir. "Le Temps ?" s’interrogea l’Amour. "Mais pourquoi le Temps m’a-t-il aidé ?" Le Savoir sourit plein de sagesse et répondit : "C’est parce que Seul le Temps est capable de comprendre combien l’Amour est important dans la Vie.

 

 Illustration: Les photos des crèches ont été prises à Nantes et au Cros de Cagnes.

LIEN:  Sur le Blog de Méailles, vous trouverez un autre Conte: La légende du Sapin 

 

 

CETTE NOTE EST PROGRAMMEE,

MERCI DE LAISSER VOS MESSAGES JUSTE CI-APRES.(NOTE SUIVANTE)

TRES BONNES FETES DE FIN ET DEBUT D'ANNEE.

27.11.2007

Paroles de Sage

 

Il est bon de se sentir un peu Indien.

Et de repenser à Little Big Man *  

 

 

f90f48b1c9329c3ac023a265f46355f5.jpg

 

"La vie dans un tepee est bien meilleure. Il est toujours propre, chaud en hiver, frais en été, et facile à déplacer. L'homme blanc construit une grande maison, qui coûte beaucoup d'argent, ressemble à une grande cage, ne laisse pas entrer le soleil, et ne peut être déplacée ; elle est toujours malsaine.

Les Indiens et les Animaux savent mieux vivre que l'homme blanc. Personne ne peut être en bonne santé sans avoir en permanence de l'air frais, du soleil, de la bonne eau. Si le Grand Esprit avait voulu que les hommes reste au même endroit, il aurait fait le monde immobile ; mais il a fait qu'il change toujours, afin que les Oiseaux et les Animaux puissent se déplacer et trouver toujours de l'herbe verte et des baies mure. L'homme blanc n'obéit pas au Grand Esprit. C'est pourquoi nous ne pouvons être d'accord avec lui." FLYING HAWK, Chef OCETI SAKOWIN OYATE OGLALA

Source: http://www.culture-amerindiens.com/

 

4bb0f6cfff269fdd6919263367292aca.jpg

PhotosLP, 2007, quelque part sur la Terre.

 

*Little Big Man   Film américain d’Arthur PENN

http://www.lamediatheque.be/ext/thematiques/films_a_la_fiche/FichePDF/VL3242.pdf

02.02.2007

Banc (s)

medium_Copie_de_Bancs_Cros_PhotosLP.3.JPG
PhotosLP
Photos à thèmes, bancs.

Les Bancs, d’intérieurs, d’extérieurs, sous le soleil ou la pluie.

Bancs de bois, bancs de fer, bancs de pierre.

Les bancs... 

Avant de publier, il faut les retrouver ces "photos à thème". Les chercher ces clichés dans les séries des dimanches, dans les séries des vacances, dans les photos prises en  ville, dans un village un jardin, une place, une  rue. J’en profite pour tout visionner, travail de fourmi, en ce début d’année . Pour classer, sauvegarder sur CD et  libérer un peu de place sur un disque dur saturé. 

Alors… Une pause pour un dos fatigué  et…le plaisir de lire. Lire  un poème qui  raconte si bien comment, sur un banc va  la vie.

Un poème  inédit,  cadeau de Claude à son ami, que je dépose ici.

medium_PhotosLP.3.jpg

Le banc,

Parfois lieu de rencontres,

Lieu d'espoir ou le coeur palpite,

Celui des amoureux. Le banc, où se plonge un homme,

Dans la solitude ou le déni,

Lorsque tout l'abandonne,

Il s'abandonne aussi.

Le banc dans le creux du jardin,

Comme l'alcôve d'une mère,

Accueille, sans distinction de couleur,

De race, de niveau social... Toutes les différences,

Tous les chagrins, tous les bonheurs.

Le banc…

Claude Chatron-Colliet

C.C.C. © 2006

 

Découvrir le site d’auteur:  

http://claude-chatron-colliet.net/

 medium_Bancs_collage_PhotosLP.2.jpg

 Visiter la  

Galerie PhotosLP