Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11.11.2006

La Photographie, un art ?

C’est mieux qu’un art, c’est le phénomène solaire où l’artiste collabore avec le soleil .

Lamartine

 

 

J’ai lu cet été, dans un manuel consacré aux  « Itinéraires littéraires 19ème siècle » publié chez  Hatier:

 « (…) Ces  utilisations de la photographie ne contribuent pas à la faire accéder au rang d’art véritable : Beaudelaire s’obstine à voir en elle le refuge des peintres ratés. Son jugement est définitivement négatif : « s’il est permis à la photographie de suppléer l’art dans quelques unes de ses fonctions, elle l’aura bientôt supplanté  et corrompu tout à fait, grâce à l’alliance naturelle qu’elle trouvera dans la sottise de la multitude. » C’est aussi l’avis de Lamartine, exprimé dans son Cours familier de littérature. Pourtant, il ne tardera pas à changer d’avis après avoir vu de très belles photographies. « La  photographie, écrit-il alors, c’est le photographe (…) C’est mieux qu’un art, c’est le phénomène solaire où l’artiste collabore avec le soleil ». Il met ainsi en évidence la part de créativité et d’esthétique de la photographie. Il souligne aussi son caractère presque magique et merveilleux. C’est en jouant sur ce double registre, reproduction du réel et expression d’une vision originale, que les grands photographes du siècle suivant (le XXe) feront de cette technique un art. »  

Un art consacré cette année par l’entrée sous la coupole de

Lucien Clergue et Yann Arthus-Bertrand  à l’Académie des beaux-arts

 

 

  essais sur  feuilles, eau et  lumière

PhotosLP - octobre 2006

 

medium_Fueille_Place_DG_P1080119.JPG

medium_P1080417.JPG

medium_P1080712_P.JPG

 

 

05.09.2006

Reprise

"Au petit jour, lorsqu'il t'en coûte de t'éveiller,

aie cette pensée à ta disposition:

c'est pour faire oeuvre d'homme

que je m'éveille.(...)"

 

 

MARC-AURELE

Pensée pour moi-même 

Livre V

 

 

medium_P1030336.JPG 
Energie...

28.06.2006

L'ego, le Soi et le mandala

Je mets en ligne cette note, en ce jour,  mercredi  d’anniversaires

 

 en pensant très fort

 

 à mes deux ami(e)s P  et  D

 

à qui j’offre ce « mandala de la nature ». Et à travers eux,  à celles et ceux qui  cherchent et développent

 

« LA  GUÉRISON DES ÂMES »

 

 

medium_Copie_de_Mandala_de_la_nature_Anniversaires_P_et_D_2006_juin_28.jpg
PhotosLP

 

 

Extrait du livre:

 C.G JUNG ET LA SAGESSE TIBETAINE

Orient Occident

 publié chez le relié Poche, 2006

L’auteur, Radmila Moacanin,  psychothérapeute du centre médical

de l’University of South California, exerce actuellement à Los Angeles.

 

« (…) À mesure que se crée la personnalité élargie, la conscience s ‘épanouit et se transforme, et un nouveau centre de la personnalité émerge – le Soi -, tandis que diminuent les tendances de l’ego. Le nouveau centre attire alors à lui, à la manière d’un aimant, tout ce qui appartient en propre, véritablement et authentiquement, à la personnalité, tout ce qui fait son unicité. L’intégrité et l’unité de l’individu s’établissent progressivement, à partir de ce plan originel et fondamental, et tout ce qui est inessentiel,  superflu et imposé tombe de lui-même. A ce stade, l’ego, qui s’est développé en réponse aux pressions et aux diktats du monde extérieur et de l’environnement culturel, se soumet, et laisse se manifester les pressions, aspirations et exigences du monde intérieur de l’individu : il laisse s’exprimer l’être intérieur, l’âme, le Soi. Ainsi l’ego se trouve-t-il sacrifié au profit du Soi ; l’existence terrestre a acquis un sens, l’individu est entré en contact avec le spirituel. Sa condition initiale inconsciente s’est transformée en conscience supérieure et le cercle de la personnalité, dont la mandala est le symbole, a été bouclé, accompli. (…) »

 

 

Extrait du glossaire du livre cité, partie  Jung:

ego structure complexe d’idées constituant le centre du champ de conscience d’un individu et possédant un haut degré de continuité et d’identité.

Soi le centre de la personnalité, symbole de plénitude ; le principe d’orientation et de génération du sens ; l’accomplissement du développement psychique.

mandala mot sanscrit signifiant cercle ; stucture composée de carrés et de cercles symboliques.

 

Faites vous plaisir,

Tapez mandala sur un moteur de recherche

et laissez vous porter par les mandalas:

 

medium_mandala_128.jpg

medium_mandala1.jpg 

medium_sacredcentresb1.jpg
Sur le livre:
Un des sites sur Jung
...