Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23.04.2006

Papa

 

Papa, je pense à toi.
Le lundi de Pâques, à Méailles Je suis allé dans le champ qui borde le cimetière. Cette herbe verte m’a rapproché de cette pelouse de Nantes où  tes cendres sont  déposées. Heureusement, les pensées n’ont que faire des distances.
Tu aurais aimé ce village de Haute Provence.
Ton nécessaire à dessin, tu aurais ramené des croquis et plus tard, ajouté quelques aquarelles à ta galerie. J'aurais pris ta peinture en "numérique" pour ton référencement , tu sais, c'est si pratique, et sans doute, toi aussi tu te serais mis à "l'informatique". Moi, tu vois, je continue de prendre des photos, comme tu le souhaitais dans ces quelques mots dédicacés au dos de ce tableau.
C'était juste avant que nous quitte, il y a quatre ans déjà.

 

 

medium_p4210040.jpg

 

Je pense à ces dernières vacances ensemble, à ta dernière expo à la mairie de Camurac, au pays de Sault. Et ce chalet  où  tu as passé de ce si bons moments et nous aussi, avec toi et en famille.  Ces moments, ces images sont dans mon cœur pour toujours. En écrivant ces mots, je ne cherche pas à retenir mon émotion.
Je t’aime Papa.

 
medium_p4140240.2.jpg


 Voir quelques autres peintures de Paul Fallot
 en  "album photos"

Publié dans Art, Famille | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : papa, peinture, camurac | 07:45 |  Facebook |  Imprimer |