Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17.04.2017

L'heure est à l'heure

 

Rameaux sur Pointu_Photo LP Fallot.jpg

 

Merci à mon ami Claudio, vous pourrez lire l’intégralité de son texte "Le jour de clarté" sur le blogue Singulier Pluriel. J'ai choisi cet extrait:

 

"C'est le printemps à tout âge, sortie de tunnel et coquelicots, balles neuves et page blanche. Promesse d'éternité et certitude d'absolu. L'heure est à l'heure. Les tuteurs d'amitié balisant le chemin tortueux restent en mémoire et on sait à qui l'on doit d'être là pour goûter la joie. Les ténèbres sont remisées, elles en toucheront d'autres qu'il faudra seconder comme un retour, un rendu, une gratitude. On sauvera des vies car on a sauvé la nôtre, souvent sans le savoir.
Pouvoir dire le bien comme on a dit la douleur. L'expression peut sembler plus puérile face aux récits des tréfonds du sombre. Tant pis. Le soleil se lève de nouveau, il convient de le dire, de le peindre, en couleurs, en clarté. C'est le jour de clarté. Son partage est un devoir."



Illustration : Pointu au port du Cros de Cagnes, 14 avril 2017 à 10h25 
Photographie Louis-Paul Fallot

 

02.04.2017

Pêcheurs

 

filets_P3300030.jpg

 

 

Est-il besoin d’écrire sur le sujet ?
Je veux dire autre chose que déjà écrit. Sur ce blogue, où les textes se répètent sans doute ; les photos aussi, même si elles ne sont jamais tout à fait les mêmes. Des diapos des années 80 à mon expo de 2007, de l’argentique au numérique, des tirages grands formats à mon premier livre, du port aux fêtes de la mer, des pointus aux filets de pêche…je n’ai jamais cessé de témoigner à ma manière de ce qui reste d’humain et d’authentique sur cette côte d’azur un peu trop surfaite à mon goût. Où des endroits comme le Cros de Cagnes font figures d’exception. Sans doute mes pas sont également guidés par mes origines et ce besoin vital de retrouver mes racines, maritimes.
Un jour, finir pêcheur/Parce que ça grandit l'homme/Heureux comme ça chante Manset.

 

Pêcheurs - Blogue  de LP.jpg

Illustrations : un matin (tôt) de pêche à la poutine au Cros de Cagnes.
Photographie Louis-Paul Fallot, 30 mars 2017


Liens :

Sur ce blogue : La pêche à la poutine avec les pêcheurs du Cros


Mon album photo sur le Cros de Cagnes sur flickr

...et bien sûr, Gérard Manset

19.03.2017

Les marches de la vie

 

escalier_de mer à monts_LP Fallot_éditions Baie des anges.jpg



Un escalier, c’est un chemin de vie, que l’on monte et descend au rythme des marches des âges et des moments présents avec arrêt sur image, paliers de nos joies et de nos peines. Nos escaliers d’enfant, escaladés à quatre pattes, des escalators des centres commerciaux, et ceux que l’on peine à monter quand l’âge ralentit nos envies. Les escaliers à tapis rouge des célébrités et ceux d’une bouche de métro où le sans papiers quémande quelques subsides. L’escalier monument, œuvre d’art. Escalier de secours. Escalier familial, retrouvailles. L’escalier en colimaçon, celui des phares aux centaines de marches, l’escalier en échelle pour retrouver au grenier la nostalgie de l’enfance. L’escalier que l’on descend, cave et tourments de l’ivresse que l’on cache. Puis l’escalier des musées, collectionnés ces dernières années, art à consommer sans modération. L’escalier et ses ombres, celui du parquet et des vieilles pierres, l’escalier de verre baigné de lumière. L’escalier raccourci, pour aller plus vite retrouver l’être aimé. Escalier, un mot et des photos qui me racontent des histoires. Des histoires à rire, des histoires à pleurer, des histoires d’amour aussi. Escaliers à photographier, éternel exercice et clichés mille fois pris et pourtant différents.  Arrêt sur la marche/arrêt sur image : Les marches de l’escalier, invitation à lire, à causer, à méditer, à se poser.


Illustration : Photo 18 de mon livre "de mer à monts" , maison édition Baie des Anges