Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08.01.2014

Relire une Note...(méditer et partager).

 

Se poser-PhotosLP Fallot (3).jpg



Un billet écrit le 31 décembre 2009 et publié le lendemain. Je l’ai relu avec plaisir…et aussi un peu par nécessité, pour aussi « poser » mes idées en ce mercredi.

 Car, comme je l’ai écrit récemment, si   j’ai pris ma décision de  poursuivre ici  "l’aventure du blogue",  je continue à consacrer beaucoup de temps à mon projet de deuxième livre.

Et çà aussi c’est « une aventure », passionnante certes mais  qui génère un  mélange de joies,  d’interrogations, d’imprévus, de doutes aussi parfois.  Alors oui, ce matin, je suis venu ici comme "dans un endroit où il fait bon se poser ".  Les photographies elles sont récentes, un sous-bois à Orvault, en décembre.



Se poser-PhotosLP Fallot (1).jpg



Se poser,

me poser

 Laisser son corps se reposer, ses pensées s’alléger

Rendre son âme disponible et cultiver sa sérénité.

Sur un banc un instant, et qu'importe le lieu et le temps.

 Le temps d’un mercredi soir, coupure bienvenue d’un milieu de semaine;

d’une minute, pour un cliché d’une photo pensée.   

Le temps d’une semaine  

sur un bord de mer ou de fleuve,  d’ici ou d’ailleurs.

Le temps d’un trajet, banquette arrière d'un transport en commun.

Mais se poser n’est pas « ne rien faire ».

C’est faire autrement en prenant son temps

C’est méditer en admirant une fleur des champs

C’est sourire au visage d’un enfant

Tendre une main offrir un sourire

C’est lire un roman,  et revenir sur la page,

De la valse des mots  qui en feront l’histoire.

Laisser aller ses pensées entre rêves et réalités

C’est cette œuvre d’art, tableau ou photo

Qui nous fait voyager.

 C’est aussi écouter les autres, confronter son égo

Sans préjugés  ni juger  préférer partager.

 C’est prendre une sage décision hors des turbulences de l’indécision, de la précipitation.

 C’est inspirer expirer quand l’angoisse guette ;

marcher  sans béquilles et  apprendre à apprendre

C’est rire  de bon cœur mais ne pas cacher ses larmes.

C’est s’arrêter un instant sur le moment présent

En profiter sereinement en remerciant

D’être là aujourd’hui 

 Et se dire que sur le chemin de l’existence,

donner un sens à sa vie, c’est la vivre pour ce jour.

Bonne année à toutes et tous.

Ce Blog restera j’espère un endroit où

il fait bon se poser.

 

Se poser-PhotosLP Fallot (2).jpg
 

25.10.2013

Un automne comme un printemps

 

Vésubie en automne-PhotosLP Fallot.jpg

Un automne comme un printemps

 

On a tout dit sur l’automne…ou presque.
Tout écrit aussi.
Avec de belles pages signées Hugo ou Lamartine,
Apollinaire ou Verhaeren,
Prévert bien sûr.
On a tout photographié sur l’automne,
des feuilles tombantes aux lacs dormants,
des jaunes pastels  aux ocres  flamboyants…
Il y aurait même comme une lassitude à voir 
tant de clichés s’étaler sur nos écrans;
mais n’en est-il pas ainsi et aussi du printemps ?
Et pourtant.
Il suffit d’un paysage d’octobre pour que s’opère la séduction.
La nature ne fait pas à la légère pour nous plaire.
Alors ?
L’automne est-il tristesse, nostalgie ?
Où  bien féérie et poésie ?  
L’automne est inspirant c’est sûr, tout autant que le printemps.
On a tout dit sur l’automne, ou presque…

 

 

Montage et photographies Louis-Paul Fallot
La Vésubie, le 24 octobre 2013

 

16.05.2013

Ainsi marchaient Claudio et LP…(Le chemin de Nietzsche)

Elevez vos cœurs, mes frères, haut ! plus haut !
Et n’oubliez pas non plus vos pieds !
(1)

 

Le chemin de Nietzsche à Eze - PhotosLP Fallot    (8).jpg
Nous avions aimé un livre qui racontait la philosophie de la marche et évoquait la vie de quelques penseurs en semelles. (2)

Lire la suite