Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09.04.2017

Le chat



Le Chat_Photo LP Fallot.jpg

 

Le chat


De sa fourrure blonde et brune
Sort un parfum si doux, qu'un soir
J'en fus embaumé, pour l'avoir
Caressée une fois, rien qu'une.

C'est l'esprit familier du lieu ;
Il juge, il préside, il inspire
Toutes choses dans son empire ;
Peut-être est-il fée, est-il dieu ?

Quand mes yeux, vers ce chat que j'aime
Tirés comme par un aimant
Se retournent docilement
Et que je regarde en moi-même,

Je vois avec étonnement
Le feu de ses prunelles pâles,
Clairs fanaux, vivantes opales,
Qui me contemplent fixement.


Charles Baudelaire
Les Fleurs du Mal, Spleen et Idéal- L1- Le Chat II



Illustration: Piana "La corse", chez mon amie Jacquie
Photographie Louis-Paul Fallot,
avril 2017

24.03.2017

Dans la salle d’attente


se préparer égoïstement au pire et aider altruistiquement au meilleur

 

Peinture vitrée_Photo LP Fallot.jpg



Il y a toujours une ancienne revue pour vous faire patienter dans une salle d’attente; celle-là n’avait même plus sa couverture mais mon regard fut attiré sur une  page ouverte par un titre et la signature m’engagea à lire ce billet daté de décembre de l’an passé !
Des prévisions devenues bien actuelles quelques mois plus tard mais au-delà de l’analyse géo-politique du monde développée par son auteur (1) , la fin - recopiée ci-dessous -m’interpella et je lui trouvais aussi un aspect pouvant très bien s’appliquer à nos vies personnelles.
Sans doute l’effet salle d’attente…


"(…) il faut tirer trois leçons pour l’année qui vient :


1. Se préparer à vivre de grandes surprises. Pour cela, il est important de ne pas penser qu’un résultat, quel qu’il soit, soit acquis d’avance à la cause de la liberté et de la raison. (…)


2. Se préparer à de grandes batailles, pour que nous ne soyons pas, même infinitésimalement, responsables du pire. Et donc, sans cesse, expliquer que notre avenir est mieux assuré si nous agissons, si nous ne nous résignons pas, si nous ne perdons jamais courage face à l’adversité.


3. Se préparer à être altruiste, pour que chacun puisse créer l’environnement le plus bienveillant possible autour de lui, car c’est de la solidarité et de l’empathie que dépendrons l’efficacité de la résilience et de la résistance." (2)

 

(1)J’ai retrouvé la version Web de cet article que vous pourrez lire dans son intégralité sur : « Blog - Conversations avec  Jacques Attali » en date du 12.12.2016

(2) "Extrait de "Comment se préparer à tirer le meilleur de 2017" L’express n°3415 du 14.12.2016, page 138


Illustration: Bord de mer à Cagnes , mars 2017, photographie Louis-Paul Fallot

12.03.2017

Ma photo pour "Exode(s)"


Émancipe-toi de l’esclavage mental

Nul autre que nous-mêmes ne peut libérer nos esprits

Exode(s)_LP Fallot.jpg


Si vous êtes dans la région de Nice, ne manquez pas l’exposition collective "
Exode(s) " que l’on peut voir jusqu’au 15 avril.
(1)


exode(s),exposition,st pierre d'arènes,artistes,bob marley,rédemption song,mémorial,esclavage,nantesJ’y participe avec une création graphique et je remercie Lora pour son aide. C’est un grand format -
la photo fait 60x85 et le tout avec bordure 70x100 - réalisé à partir d’un de mes clichés pris au Mémorial de l’abolition de l’esclavage à Nantes et la chanson de Bob Marley (Rédemption song) fait partie des textes que l’on peut voir et sur site et sur le site Internet. Il apparaît  dans sa traduction française en surimpression. L’idée est qu'on puisse découvrir le texte au fur et à mesure, pas au premier coup d’œil mais en s'y intéressant de près.







La photo ci-dessous a été  prise durant la messe des artistes(Voir ma Note précédente)., l'expo elle se poursuit jusqu'au 15 avril.  


exode(s),exposition,st pierre d'arènes,artistes

Photographies Louis-Paul Fallot et pour celle de la m
ise en place de l'expo, Valérie Cheno



(1) Exposition : EXODE(s) : 150 œuvres des artistes de la scène azuréenne
Ouvert tous les jours de 8h à 20h, église Saint Pierre d'Arène, 62 rue de France à Nice
jusqu'au dimanche 16 avril 2017, entrée libre.